Les nouvelles mobilités du consommateur : impacts sur le commerce

Le 10 février 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
En complément des témoignages de commerçants et des présentations de solutions innovantes pour le commerce, l'opération Passion Commerce proposait à Rennes le 6 février 2012 un atelier de décryptage des nouvelles tendances de consommation.

A partir d’une analyse des principaux facteurs qui motivent et qui influencent le comportement du consommateur, Yannig Salmon, Responsable urbanisme et aménagement du territoire à la CCI Rennes Bretagne, s’est attaché à montrer dans quel sens l’offre commerciale doit évoluer pour s’adapter aux modes de vie, aux attentes et aux valeurs des consommateurs.

 

 

Parmi les éléments qui ont une incidence sur les comportements de consommation, le facteur temps est déterminant : chaque individu s’efforce d’optimiser la gestion de son temps en fonction de contraintes et d’arbitrages qui lui sont propres. Le revenu disponible est le second facteur déterminant.

D’autres éléments liés à notre environnement et à nos modes de vie interviennent également : en particulier la place prépondérante des nouvelles technologies dans notre quotidien, ainsi que les évolutions démographiques et urbaines.

Conséquence en termes de distribution : les grands hypermarchés et les grandes surfaces de type généraliste perdent en attractivité au profit des formats intermédiaires, du drive, de surfaces spécialisées dont le concept dominant devra être celui d’offrir des solutions personnalisées. Le commerce de centre ville retrouvera quant à lui tout son sens, lorsqu’il s’exercera dans un environnement urbain de haute qualité et que l’essentiel du métier de commerçant sera de prodiguer écoute, conseils et solutions personnalisées.

Dans ce contexte, quelles perspectives pour le commerce ? Pour les courses au quotidien, le consommateur recherchera en priorité la proximité : de petits formats proches de soi, (pas forcement de son domicile), des horaires souples et adaptés… Pour les courses hebdomadaires les grandes surfaces conserveront toute leur place dans la mesure où elles permettront au consommateur d’optimiser son temps d’achat et de déplacement. Quant aux courses à caractère exceptionnel, le consommateur sera guidé par la découverte de nouvelles expériences de consommation et l’envie de (se) faire plaisir. De grandes perspectives de développement pour des centres-villes recomposés.

A lire également

Transformation numérique des TPE en Bretagne.

Le 18/11/2016

La Région Bretagne lance un appel à projets expérimental qui a pour but d'accompagner les TPE dans leur transformation numérique. L’objectif est de valider si ce type de programme peut réellement constituer un effet de levier sur les petites entreprises et de promouvoir le caractère transformant par les outils numériques.

Passion Commerce : Les commerces du Pays de Rennes à l’honneur.

Le 30/09/2016

Quel commerce pour demain ? Renaud Sore-Larregain a apporté des clés de compréhension sur les évolutions des offres aux consom’acteurs. La dernière édition de Passion Commerce à la CCI Rennes mettait le focal sur ces nouveaux commerçants qui anticipent les exigences des consommateurs.

L'aide Stop essuyage

Risques professionnels en restauration : aide financière sèche-verres

Le 06/09/2016

Suite à une étude qui a été réalisée sur les TPE en 2013, il s’est avéré que le métier de la restauration était un métier à risque (chute dans les escaliers, chute en cuisine et en salle, des coupures avec des couteaux, des coupures avec du verre cassé).