Il y avait la chrono-nutrition, voici "l'instant-alimentation"

Le 25 janvier 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Andrésy Confitures vient de lancer la marque Histoires d’A en GMS, une gamme qui propose des produits adaptés à chaque moment de consommation.

Andresy est un fabricant de confitures qui s’adresse pour un tiers à l’hôtellerie, un tiers à la GMS (MDD) et un tiers à d’autres clients (marques de luxe…). Situé en  région parisienne (Maurecourt 78), Andrésy Confitures emploie 56 personnes et  annonce un chiffre d’affaires de 16,6 M € pour 2011.

Sa nouvelle gamme, créée pour la GMS, se compose de 28 références réparties en trois segments : La Bio, L’Allégée, L’Originale.

Avec un prix de vente conseillé de  2,5 à 4 €, la gamme est déjà référencée chez Monoprix et dans les Auchan de la région parisienne.

L’originalité du concept marketing tient en l’adéquation des parfums proposés aux instants de consommation possibles dans la journée.

  • Au réveil pour le petit déjeuner (14 références) : Clémentines de Corse, Myrtilles Citrons verts, Marmelade d’Oranges Amères, Abricots Passions, Fraises Mara des bois…
  • Avec les laitages, des recettes pensées pour se marier avec yaourts et fromages blancs (10 références) : Cerises Litchis, Crème de Marrons, Figues violettes, Pêches Mangues…
  • Pour les gourmands à tout moment de la journée, pour accompagner une brioche, une crêpe ou une gaufre par exemple (4 références) : Douceur de Lait au Caramel Salé, Tomates vertes, Gelée de thé Earl Grey, Confit de Roses.

Pour accompagner l’acheteur dans son choix, Andrésy illustre sa segmentation avec 3 pictogrammes présents sur les pots.

Histoire d'A Pictogramme

Une segmentation fine des usages

A l’heure où la distribution rationalise ses linéaires, les industriels, et en particulier les PME, doivent faire preuve d’une grande inventivité pour se démarquer dans leur offre.

Affiner l’usage sur la consommation de confiture n’était pas encore fait en rayon.

Idée créative et séduisante pour booster la consommation, le découpage temporel permet d’induire dans l’esprit du consommateur la possibilité d’autres moments de consommation que le classique petit déjeuner.

On connaissait la chrono-nutrition qui définit les meilleurs moments de consommer certains nutriments pour optimiser leurs bienfaits sur la santé. On pourrait appeler ce nouveau concept marketing, « l’instant-alimentation », qui découpe les occasions de consommation dans la journée dans le but de les multiplier.

Concernant les confitures, ces instants de consommation étant des moments de plaisir, leur multiplication devrait aisément trouver écho dans les envies des shoppers, portés par une marque évocatrice de plaisir, à une lettre près…

A lire également

L'identité bretonne : entre le bio, le mélange des genres, le fun et décalé…

Le 06/12/2016

La Bretagne est particulièrement dynamique en matière d'innovation agroalimentaire et demeure une véritable vitrine internationale. En misant sur la naturalité, le terroir, les entreprises "made in Bretagne" répondent aux attentes évolutives et montrent le dynamisme du secteur en matière d’innovation et d’adaptation.

SIAL 2016 : visions croisées d'experts

Le 30/11/2016

Les experts du site de direction-marketing.fr, Valorial, le Club PAI-Food Ingrédients, la CCI Rennes et Mintel nous proposent leur vision et analyse du SIAL 2016, salon international de l'industrie agroalimentaire qui a eu lieu du 16 au 20 octobre dernier à Paris.

Tendances alimentaires émergentes à l’horizon 2030

Le 30/11/2016

Publiée par AlimAvenir avec Futuribles, l’étude Vigie Alimentation 2016-2017 vient de paraître. Elle analyse 10 principales tendances alimentaires et les projette à horizon 2030. Auront-elles modifié la chaîne alimentaire ? Cette étude est le fruit d’un croisement de données et de visions d’experts. Retour sur ces dernières…