Le Sprunch : une tendance qui combine plaisir alimentaire et bien être corporel

Le 12 janvier 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Contraction de "brunch" et "spa", le Sprunch allie sport, soin du corps, massage et petit déjeuner formule brunch.

Comme le brunch à l’origine, le sprunch se déroule souvent le dimanche en fin de matinée. L’idée est de venir à plusieurs, entre amis, ou en famille. Après un moment de détente en salle de sport, dans un institut de beauté ou de bien être, les intéressés se retrouvent autour d’un petit déjeuner copieux et convivial.

Apparu fin 2010, le concept se développe et devient tendance. De nombreuses formules cadeaux ont été proposées lors des fêtes de fin d’année et le sprunch devient un concept branché dans de nombreux instituts de beauté parisiens ainsi que dans plusieurs grand hôtels de la capitale.

Quelques idées tarifaires

  • SPA Six Senses Hôtel Westin : 159 €   la formule complète
  • SPA Omnisens à l'Hôtel Pullman : 129 euros la matinée
  • L'eSPAce AQUATHERMES : Brunch (26 €) offert pour un soin à 140 € le dimanche
  • SPA le Burgundy : Soin à 160 € et brunch à 35 €
  • L’Echappée : Massage énergétique à 85 € ou formule gommage entre 105 à 180 € et Brunch à 25 €

Sprunch

Bien être corporel et plaisir gustatif

La recherche du bien être est une tendance de plus en plus marquée et en développement. Le sprunch intègre ce bien être du corps dans sa globalité : extérieur et intérieur.

De plus, les soins corporels ont plutôt été jusqu’à présents des instants de plaisir individuels. Dans cette formule, la participation est collective et le bien être du corps se retrouve dans le partage. Il rejoint la commensalité particulièrement liée à la culture alimentaire française.

Les propositions restent pour l’instant très parisiennes et les tarifs très segmentant. A voir si des concepts plus accessibles pourraient trouver un plus large public.

A lire également

Restaurant numérique : guide pratique pour la transformation digitale de la RHD

Le 07/02/2017

La DGE (Direction générale des entreprises) et l’UMIH (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie) proposent aux restaurateurs un guide pratique sur les bonnes pratiques du numérique appliquées à leur métier.

Mac Donald en passe de mettre un pied en GMS ?

Le 06/02/2017

Produit phare de la restauration rapide, le burger suscite de plus en plus d’initiatives… Si McDonald’s est longtemps resté leader sur le segment, la concurrence explose, forçant la chaîne de fast food à se réinventer. Place à une belle opération de communication puisque la chaîne annonce la commercialisation de la célèbre sauce du Big Mac.

Désaisonnaliser et rajeunir l'image du gibier.

Le 19/01/2017

Au Québec, Canabec réenchante l'image du gibier… L'entreprise mise d'une part sur l'information en apposant des logos permettant facilement d'identifier l'intensité de goût. D'autre part, le fabricant joue la carte de l'usage avec le développement de gammes dédiées à des plats en vogue.