Le Sprunch : une tendance qui combine plaisir alimentaire et bien être corporel

Le 12 janvier 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Contraction de "brunch" et "spa", le Sprunch allie sport, soin du corps, massage et petit déjeuner formule brunch.

Comme le brunch à l’origine, le sprunch se déroule souvent le dimanche en fin de matinée. L’idée est de venir à plusieurs, entre amis, ou en famille. Après un moment de détente en salle de sport, dans un institut de beauté ou de bien être, les intéressés se retrouvent autour d’un petit déjeuner copieux et convivial.

Apparu fin 2010, le concept se développe et devient tendance. De nombreuses formules cadeaux ont été proposées lors des fêtes de fin d’année et le sprunch devient un concept branché dans de nombreux instituts de beauté parisiens ainsi que dans plusieurs grand hôtels de la capitale.

Quelques idées tarifaires

  • SPA Six Senses Hôtel Westin : 159 €   la formule complète
  • SPA Omnisens à l'Hôtel Pullman : 129 euros la matinée
  • L'eSPAce AQUATHERMES : Brunch (26 €) offert pour un soin à 140 € le dimanche
  • SPA le Burgundy : Soin à 160 € et brunch à 35 €
  • L’Echappée : Massage énergétique à 85 € ou formule gommage entre 105 à 180 € et Brunch à 25 €

Sprunch

Bien être corporel et plaisir gustatif

La recherche du bien être est une tendance de plus en plus marquée et en développement. Le sprunch intègre ce bien être du corps dans sa globalité : extérieur et intérieur.

De plus, les soins corporels ont plutôt été jusqu’à présents des instants de plaisir individuels. Dans cette formule, la participation est collective et le bien être du corps se retrouve dans le partage. Il rejoint la commensalité particulièrement liée à la culture alimentaire française.

Les propositions restent pour l’instant très parisiennes et les tarifs très segmentant. A voir si des concepts plus accessibles pourraient trouver un plus large public.

A lire également

Le petit-déjeuner : un moment de consommation propice à l'innovation...

Le 23/05/2017

Depuis quelques temps, les pays anglo-saxons revisitent l'offre de produits dédiés au petit-déjeuner. Exit les tartines au beurre, les plats considérés comme cœur de repas ont trouvé un relai de croissance au travers d'un nouvel instant de consommation : pizzas, wraps et burgers s'invitent sur le petit-déjeuner pour réveiller nos papilles…

L'art de découper les légumes : un atout pour des innovations de rupture ?

Le 15/05/2017

Le consommateur recherche la facilité et privilégie le prêt à cuisiner voire le prêt à manger. Si l'art de la découpe est mis à l'honneur au rayon boucherie et est source d'innovation, il est peu valorisé sur les fruits et légumes. Et si ré-enchanter la consommation de légumes passait par la manière de les découper à la façon "vegetable butcher" ?

Restauration collective : les derniers chiffres clés 2016 et les tendances à venir

Le 09/05/2017

La restauration collective représente 23.8 % de la RHD, avec 20 milliards d'euros de CA. Population scolaire en augmentation, vieillissement de la population, durées de séjour diminuées, dynamique du trafic aérien, mais aussi évolution des habitudes de consommation offrent de nouvelles perspectives à la restauration collective.