Les panés redorent leur blason.

Le 10 janvier 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Lorsque les céréales complètent participent à redorer l’image de produits à connotation « junk food »…

Bien connues pour leurs bienfaits sur le transit intestinal, les fibres acquièrent aujourd’hui de nouvelles vertus aux yeux des consommateurs : coupe-faim, régulateurs de l’absorption des sucres et graisses,  participant à l’élimination du cholestérol. Merci Mr Dukan…

Elles peuvent donc se prévaloir d’un bénéfice santé « perçu » et sont, de plus, sorties quasiment indemnes des processus d’autorisation relatifs aux allégations nutritionnelles et de santé. L’Efsa a, en effet, autorisé les allégations de santé établissant un lien entre les fibres alimentaires et une hausse réduite du glucose sanguin après les repas, certaines fibres diététiques spécifiques et le cholestérol sanguin, ou encore les fibres de céréales et la fonction intestinale.

Les céréales complètes prennent donc la place des céréales raffinées dans des segments comme la boulangerie (Harry's et son pain de mie « Blancomplet »), la biscuiterie, les céréales et aujourd’hui la viande

Le Gaulois, Amadori… les volaillers progressent sur la reformulation nutritionnelle

Les cordons bleus ont mauvaise presse quand il s’agit d’alimentation « nutritionnellement correcte ». En modifiant la formulation de la panure, certains industriels espèrent réhabiliter l’image de ce produit.

panés santé 1

 

Chez Le Gaulois, le filet de poulet est enrobé d’une chapelure composée de céréales complètes : blé, avoine, seigle et orge. Le cordon bleu devient alors "source de fibres".

pané santé2

 

 

Amadori (Italie) fait de même en proposant une panure à base de farine complète et cinq céréales : maïs, épeautre, avoine, orge, seigle. Le produit, non frit, se prépare idéalement au four et affiche, en outre, un taux de matières grasses réduit de 50 %.

 

 

Tant que les enfants prèfereront les fritures et panures aux cuissons vapeur, voilà de quoi les régaler en enlevant une petite part de culpabilité aux mamans soucieuses d’équilibre alimentaire.

A lire également

A l'heure où les alternatives végétales performent, la coco se fait remarquer.

Le 28/04/2016

Moins médiatisé que le sans gluten, le dairy-free s'installe dans les habitudes alimentaires. Parmi les alternatives proposées, la noix de coco, reconnue pour ses multiples vertus, connait son heure de gloire. Les marques surfent ainsi sur la vague santé, naturalité mais aussi gourmandise pour conquérir un nombre croissant de consommateurs.

Filière viande : la crise d'image dans un contexte de crise structurelle... Place à la communication pour que viande rime avec plaisir.

Le 26/04/2016

Les professionnels des filières viandes sont régulièrement confrontés à des problèmes d'image alors même que la consommation ne cesse de reculer. Après avoir créé les logos Viandes de France en 2014, les acteurs continuent de se mobiliser pour motiver la consommation. Place aux Rencontres Made in Viande et au dispositif La viande, 1 idée par jour.

Le pâté d'Cochonne : quand la charcuterie se modernise, chaud devant !

Le 29/03/2016

Pas toujours facile pour un pâté d'être créatif et innovant. Le pâté d'Cochonne a relevé le défi en misant sur la carte décalée, un tantinet coquin. Cette petite boîte rose ne passe en effet pas inaperçue et fait parler d'elle !