Irstea, un partenaire en région pour externaliser votre R&D

Le 13 février 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Entretien avec M. Martinez, directeur d'Irstea Rennes. M. Martinez était auparavant directeur de l’unité Déchets d'Irstea Rennes et chercheur dans cette unité depuis 20 ans. Basé à Rennes, Irstea fait partie d’un réseau de 9 centres français. Irstea axe ses compétences sur les écotechnologies, les territoires et l'eau.

Irstea Rennes est un institut Carnot, label attribué par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Les centres Carnot ont notamment pour objectif de favoriser le transfert de technologie, le partenariat entre laboratoires publics et entreprises et le développement de l'innovation.

Pour quelles problématiques techniques/technologiques une entreprise peut-elle faire appel à vous ?

Le secteur agroalimentaire nous sollicite beaucoup en amont, au niveau de la production ou de la transformation des produits ou encore en aval, pour la transformation des déchets et effluents de leurs industries. Par exemple, une entreprise de fabrication de pain peut solliciter Irstea pour des problèmes de réaction du produit à la cuisson ou encore une entreprise ou une collectivité pour une problématique de gestion des déchets. Nous travaillons aussi avec le Pôle Cristal pour des problématiques d’aéraulique ou de froid industriel.

A noter que les entreprises qui travaillent avec Irstea peuvent avoir accès au Crédit Impôt Recherche. De plus, nous pouvons être le laboratoire d’accueil d’un doctorant Cifre, l’entreprise demeurant son employeur.

Chaque année, au niveau national, plus de 5 000 contrats de R&D sont signés entre entreprises et instituts Carnot. Qu'en est-il au niveau d'Irstea Rennes ?

IRSTEAIrstea Rennes travaille avec de nombreuses entreprises issues du monde agricole et de l’agroalimentaire mais aussi du traitement de l’eau et des déchets.

Généralement, ce sont les entreprises qui nous sollicitent directement, car elles ont une problématique technique, ou ce sont nos partenaires, comme Valorial, qui nous les envoient. Irstea travaille donc aussi bien avec des PME que des grands groupes.

Les relations entre les entreprises et notre institut sont très cadrées. Après le premier contact avec l’entreprise, nous lui proposons un cahier des charges et une convention de partenariat. Lorsque se présente une problématique de propriété intellectuelle, nous la gérons au cas par pas. L’entreprise peut déposer le brevet, ou nous le co-déposons, auquel cas nous réfléchissons ensemble aux contrats de licence par exemple.

M. Martinez, vos équipes réalisent également de nombreux travaux de recherche. En quoi ces travaux peuvent-ils servir le monde économique, et plus particulièrement celui des entreprises ?

Une unité de recherche, comme celles présente à Irstea Rennes, se juge par les publications soumises aux comités de lectures scientifiques. Nous portons également une attention particulière aux publications techniques qui peuvent ensuite servir au transfert vers les entreprises.

Quant au transfert de technologie de manière directe entre notre institut et les entreprises, c’est un métier en devenir.

Vous êtes intéressé ou souhaitez plus d'informations, contactez M. Martinez au 02-23-48-21-31

Les derniers entretiens

Laurent Vigouroux

DDMRP : quand la supply chain crée de la valeur pour l’entreprise

Le 15 avril 2016

Pour tout savoir sur le Demand Driven Material Requirements Planning, BSC a interviewé Laurent Vigouroux, consultant indépendant et expert en DDMRP.

La douane, mon partenaire à l’international

Le 12 novembre 2015

Interview croisée de Martine Huitema, Responsable Import-Export chez Canon Bretagne et Virginie Tillet, Chef du Pôle Action Economique à la Direction Régionale des Douanes, qui mettent en avant les bénéfices du dialogue entre l’industriel et les services de la douane.

Kiosk to invest : lever des fonds en capital grâce au crowdfunding

Le 29 juin 2015

Kiosk to invest est une plateforme de crowdfunding spécialisée en capital. Elle met en relation des investisseurs privés et des entreprises en forte croissance souhaitant lever des fonds et ouvrir leur capital. Françoise Montiège, responsable Kiosk to invest pour la CCI Rennes nous présente ce nouvel outil de financement participatif.

A lire également

Logistique, transport, supply chain : la blockchain va changer votre métier !

Le 28/11/2016

La 1ère Conférence Nationale Blockchain et Supply Chain a eu lieu le 23 novembre : point de vue sur la manière dont cette nouvelle technologie va bouleverser en profondeur la performance et les métiers de la logistique, du transport et de la supply chain.

Laurent Vigouroux

DDMRP : quand la supply chain crée de la valeur pour l’entreprise

Le 15/04/2016

Pour tout savoir sur le Demand Driven Material Requirements Planning, BSC a interviewé Laurent Vigouroux, consultant indépendant et expert en DDMRP.

Le transport de marchandises « s’uberise », le marché se déstabilise

Le 18/02/2016

Quand le collaboratif devient marchand, c’est l’uberisation. Et cette vague de transformation numérique (BlablaCar, Air B&B, etc.) atteint aussi le secteur du transport de marchandises : comment ? Pourquoi ? Que faire ?