Une formation pour les professionnels du vieillissement et du handicap à l'UB0 (Brest)

Le 20 décembre 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
UBO - Université de Bretagne Occidentale
Au sein de l’Université de Bretagne Occidentale, Simone Pennec et Françoise Le Borgne-Uguen, sociologues, dirigent le Master "Direction et Responsabilité de Services : Vieillissements et Handicaps" ainsi que la Licence Professionnelle "Responsable d’Actions Gérontologiques". Les deux responsables répondent aux questions de l'équipe SAS.

Quelle est la place des TIC dans les formations en gérontologie et en particulier dans le Master dont vous avez la responsabilité ?

A l’issue de leur formation et selon le moment de leurs trajectoires professionnelles, les étudiant(e)s diplômé(e)s sont susceptibles d’exercer trois types d’activités :

  • la direction d’une structure ou d’un ensemble de services (à domicile, en établissement)
  • la responsabilité d’une unité ou d’un service
  • les fonctions de chargé de projets et de développement ou de formateur dans le domaine du vieillissement ou du handicap.

Quels que soient leurs positionnements, ces futurs professionnels devront, en équipe et avec des partenaires, concevoir et organiser des actions préservant les capacités d’autonomie et les pouvoirs d’agir des personnes souffrant de handicaps.  

Les diverses recherches en sciences sociales, dont celles réalisées au sein du laboratoire de sociologie, sont mobilisées dans les enseignements de ces formations.

Thématiques de recherches  (par ordre chronologique) :

  • l’adaptation de l’habitat des personnes en situation de handicap,
  • les usages de la télécommunication par des personnes immobilisées à domicile (projet expérimental),
  • les pratiques du dossier médical partagé au sein de deux réseaux de santé,
  • l’expérimentation de dossiers partagés entre médecins allergologues, médecins de santé scolaire, les personnels scolaires et de restaurations municipales et les parents d’enfants souffrant d’allergies à risques,
  • les usages de la télécommunication par des enfants en situation de handicap (IME) et les effets induits sur les interactions entre enfants, professionnels et membres de la famille,
  • l’expérimentation de dispositifs techniques et d’une plateforme de services (via le téléviseur) au sein d’établissements pour personnes âgées,
  • l’étude des besoins de la population âgée, des innovations en cours et l’analyse d’un projet d’équipement d’une unité d’habitations individuelles (expérience en cours).

Plusieurs dispositifs techniques destinés à des personnes en situation de handicap et vivant à domicile ou en établissement ont ainsi été analysés. L'analyse a porté à la fois sur l'ergonomie, l'accessibilité et sur les usages et médiations nécessaires à l'acquisition et l'appropriation des techniques. Les dimensions sociales et familiales des usages ainsi que les effets potentiels sur la préservation des mobilités, sur le développement des réseaux sociaux et sur l’exercice de la citoyenneté ont été identifiés [1].

Ces recherches donnent lieu à des enseignements et à des journées d’étude ouvertes aux étudiants qui développent un large répertoire d’expériences et d’innovations de services visant des objectifs de télésanté, de télésurveillance et des objectifs de télérelation et de soutien aux sociabilités et à la participation sociale.

Outre les chercheurs de l’UBO, d’autres chercheurs ainsi que des services professionnels, utilisateurs des TIC dans ces domaines, interviennent dans nos formations (Telecom Bretagne en particulier, entreprises de service et industries).

________

[1] Simone Pennec et Françoise Le Borgne-Uguen (dir.), 2005, Technologies urbaines, Vieillissements et Handicaps, Editions ENSP, coll Recherche, Santé Social. 

Comment évoluent les besoins de formation pour le personnel d’encadrement des établissements d’accueil pour personnes âgées ?

Dans le domaine du vieillissement et du handicap, les structures et les services à domicile représentent un vivier de recrutement important, du fait du renouvellement générationnel des responsables actuels, dont bon nombre sont entrés dans ces fonctions dans les années 80 et suivantes.

Au-delà des compétences de gestionnaires attendues, la direction de ces services doit prendre en compte les politiques publiques et les offres disponibles sur les territoires, en cherchant à les articuler avec les attentes des individus et de leur entourage. Dans ces métiers, les cadres juridiques et les normes de qualité ont développé des exigences qui nécessitent des niveaux de formation susceptibles de manager des innovations tout en favorisant la cohésion et les dynamiques des équipes dirigées.

Ces emplois d’encadrement se développent, au-delà des établissements, dans le secteur des différents services aux personnes (privés, associatifs, publics) et dans les directions des politiques publiques au niveau des diverses collectivités (locales, départementales, régionales, nationales).

Les capacités à répondre aux appels d’offre dans différents domaines, dont celui du numérique et des technologies, pour promouvoir de nouveaux services et améliorer simultanément les conditions de travail des professionnels et les conditions de vie des usagers s’avèrent essentielles. Elles font l’objet de mises en situation et de recherches-actions au cours des formations que nous assurons.

Quel est votre point de vue sur l’utilisation des TIC par les structures d’aide à domicile qui interviennent auprès des personnes âgées ?

L’utilisation des TIC par ces services permet de renforcer :

  • la continuité entre l’activité des différents professionnels et de l’entourage, par les transmissions d’informations ainsi partagées entre les intervenants (dont on sait la difficulté à se rencontrer malgré les besoins de coordination)
  • les possibilités d’intervention des personnes utilisant les services et de leurs proches dans le dispositif et, plus globalement, dans une perspective de réduction de l’isolement
  • le suivi des pratiques professionnelles, dans une visée de gestion et éventuellement de contrôle des temps de présence au domicile.

Pour les usagers, la mobilisation des technologies peut être un appui pour la préservation des relations sociales et pour le maintien d’une indépendance dans certaines activités de la vie quotidienne, en dehors de la présence d’autrui, tout en procurant le confort du sentiment de sécurité au domicile. Il en va ici des dispositifs de téléassistance, de télémédecine, de suivi jusqu’aux services de communication avec l’ensemble des réseaux sociaux (ceux du quartier, de la cité, de la famille et ceux de l’espace globalisé des TIC).

________

S. Pennec et F. Le Borgne-Uguen, Brest, Atelier de Recherche Sociologique (EA 3149), UBO-UEB, 8 décembre 2011

Les derniers entretiens

Laurent Vigouroux

DDMRP : quand la supply chain crée de la valeur pour l’entreprise

Le 15 avril 2016

Pour tout savoir sur le Demand Driven Material Requirements Planning, BSC a interviewé Laurent Vigouroux, consultant indépendant et expert en DDMRP.

La douane, mon partenaire à l’international

Le 12 novembre 2015

Interview croisée de Martine Huitema, Responsable Import-Export chez Canon Bretagne et Virginie Tillet, Chef du Pôle Action Economique à la Direction Régionale des Douanes, qui mettent en avant les bénéfices du dialogue entre l’industriel et les services de la douane.

Kiosk to invest : lever des fonds en capital grâce au crowdfunding

Le 29 juin 2015

Kiosk to invest est une plateforme de crowdfunding spécialisée en capital. Elle met en relation des investisseurs privés et des entreprises en forte croissance souhaitant lever des fonds et ouvrir leur capital. Françoise Montiège, responsable Kiosk to invest pour la CCI Rennes nous présente ce nouvel outil de financement participatif.

A lire également

Opportunités Digitales 2014

Participez à la première rencontre francophone du numérique - Opportunités Digitales

Le 16/09/2014

Les 15-16 octobre prochain à Rennes, découvrez des solutions novatrices pour répondre aux problématiques que vous rencontrez dans votre métier. Venez exprimer vos besoins et découvrir les solutions de demain.

Le héros c'est toi ! Serious games développé par une association au CHU de Rennes

"Le Héros c'est toi !" un serious game développé au CHU de Rennes pour les enfants hospitalisés

Le 16/09/2014

A l’initiative des « P’tits Doudous de l’Hôpital Sud », une association d’infirmiers et de médecins anesthésistes du CHU de Rennes innove en utilisant le numérique pour faciliter la prise en charge des enfants lors des interventions chirurgicales, en proposant un jeu interactif sur tablette.

Zoom sur les 7 premiers projets Silver Eco retenus dans le concours "Innovation 2030"

Le 13/05/2014

Le 25 mars dernier, le Premier Ministre a dévoilé les 58 premiers projets retenus dans le cadre de la phase d'amorçage du Concours mondial d’innovation. Ce concours doit permettre de faire émerger les talents et les aider à développer en France des innovations dans chacune des 7 ambitions stratégiques sélectionnées par la Commission Innovation2030.