Slow life ou l'éloge de la lenteur

Le 14 décembre 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Aujourd’hui, l’éloge de la lenteur est un mouvement : la "slow life" gagne l’hexagone. L’envie de vouloir changer de rythme de vie devient un leitmotiv de plus en plus en vogue dans notre société contemporaine. Crise, recherche de valeur, le citoyen devient de plus en plus éthique, il est à la recherche de sens et veut en donner à son quotidien.

Dans ses actes d’achat, le citoyen consommateur se montre réfléchi. Il préfère les circuits courts de distribution, tout au moins il attache de l’importance à l’origine des produits qu’il achète. La proximité et la recherche de relation humaine regagnent du terrain. La mobilité est réfléchie et évaluée quant aux avantages occasionnés. L’impact carbone doit rester mesuré. Et la maîtrise du temps, de son propre temps, revêt toute son importance. L’éloge de la lenteur est un mouvement qui restitue une place prépondérante à la valeur humaine.

 

Cette tendance se décline dans différents domaines :

  • le slow-food , mouvement slow dans la restauration, tend à s’étendre. Il veut trouver sa place en faisant un pied de nez au fast-food et au snacking. Le slow food gravite autour du bio et des circuits courts de la distribution. Il prend appui sur les produits authentiques du terroir.
  • le slow management privilégie le bien être des salariés. Il repose sur la confiance et s'appuie sur l’adhésion du personnel à la philosophie de l’entreprise. Il s’inscrit sur un projet environnemental de l’entreprise.
  • la slow éducation fait la part belle aux enfants. Laisser aller l’enfant à son rythme dans ses apprentissages. Un système éducatif qui puiserait son concept des écoles Freinet et Montessori.
  • la mouvance Cittaslow préconise un aménagement urbain à visage humain. Un ensemble de recommandations qui s’articulent autour du bien être des individus dans la ville.
  • le slow home favorise l’aménagement d’une maison passive qui confère bien être et confort à ses locataires tout en s’inscrivant dans la protection de l’environnement.


A savoir si cette orientation slow n’est qu’un mouvement temporaire ou s'il s’inscrit dans une évolution de long terme du comportement du citoyen consommateur.

A lire également

Passion Commerce : Les commerces du Pays de Rennes à l’honneur.

Le 30/09/2016

Quel commerce pour demain ? Renaud Sore-Larregain a apporté des clés de compréhension sur les évolutions des offres aux consom’acteurs. La dernière édition de Passion Commerce à la CCI Rennes mettait le focal sur ces nouveaux commerçants qui anticipent les exigences des consommateurs.

L'aide Stop essuyage

Risques professionnels en restauration : aide financière sèche-verres

Le 06/09/2016

Suite à une étude qui a été réalisée sur les TPE en 2013, il s’est avéré que le métier de la restauration était un métier à risque (chute dans les escaliers, chute en cuisine et en salle, des coupures avec des couteaux, des coupures avec du verre cassé).

Les français adeptes du commerce en ligne.

Le 26/08/2016

Le commerce en ligne des français ne cesse de progresser. Une étude de Journal du Net (JDN) fait ressortir une forte progression des commandes en ligne et de la valeur globale des achats.