La restauration « Low Cost » peut –elle réussir en France ?

Le 12 décembre 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
L’enseigne Goütu vient d’ouvrir 2 nouveaux points de vente sur Paris après avoir beaucoup fait parler d’elle en 2009 avec son sandwich à 1 €.

GoütuL’enseigne Goütu vient   d’inaugurer deux nouveaux points de vente au Palais des Congrès de la Porte Maillot et rue du Marché Saint Honoré dans le 1er arrondissement qui s’ajoutent à l’adresse historique du restaurant rue Le Peletier (Paris XIè) ouvert en en 2009.

Une offre à 1 € reste proposée pour des sandwichs de 12 cm. Au-delà de cette entrée de gamme, l’enseigne propose au total 22 sandwichs (au lieu de 30 dans le concept initial) pour 2, 3 ou 4 euros. Salades, desserts, boissons complètent l’offre. Le pain est frais et cuit sur place, un maximum d’ingrédients est de saison.

Le ticket moyen tourne autour de 8,50 € sur les 2 nouveaux emplacements contre 6,50€ rue Le Peletier. Les fondateurs Noam et Tania Dahan envisagent déjà l’ouverture de 2 nouveaux points de vente d’ici l’été 2012.

...   Prix d’appel en temps de crise favorise et interpelle !   ...

En 2009, le concept était rupturiste et se proposait d’envahir le marché avec son offre « Low Cost ». Deux ans plus tard l’enseigne ne comptait toujours qu’1 point de vente.

Le "trop peu cher" semblait en France se vêtir d’un soupçon de manque de qualité freinant ainsi son développement.

Les temps ont évolué et la situation économique se tend de plus en plus pour nombre de consommateurs. Avec une offre repensée et rationnalisée, une transparence affichée sur la qualité des ingrédients, la gamme Goütu et son prix d'appel peut devenir LA solution de restauration hors domicile pour des consommateurs contraints par leur périmètre financier.

Reste à voir si la rationalisation l’emportera sur la perception.

A lire également

O local bio, restaurant zero déchet

Le 08/12/2017

Consommer autrement est une tendance qui séduit les consommateurs. A l'occasion de la journée de la lutte contre le gaspillage alimentaire 2017, le ministère a revu les contes de notre enfance version " anti-gaspi". La ville rose, quant à elle, accueillera prochainement Ô Local Bio, le premier restaurant zéro déchet.

Yaourt " fin de repas" : vers une fin de règne ?

Le 20/11/2017

Produits de grande consommation, les produits laitiers présentent des atouts nutritionnels indiscutables. Afin de faire face à un marché en souffrance, les produits laitiers sortent de leur carcan "fin de repas" et les industriels innovent sur le segment snacking sain, répondant ainsi à l'attente de consommateurs en terme de nomadisme.

Paléo 21, retour aux sources

Le 10/11/2017

Nouveau restaurant de la capitale, Paléo 21 associe dans les assiettes des protéines animales, beaucoup de végétaux et des omégas 3, ingrédients empruntés au régime "Paléo", régime de nos ancêtres préhistoriques...Tout en répondant à une tendance sociétale de quête permanente d'une santé parfaite, Paléo 21 propose une carte alléchante.