La restauration « Low Cost » peut –elle réussir en France ?

Le 12 décembre 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
L’enseigne Goütu vient d’ouvrir 2 nouveaux points de vente sur Paris après avoir beaucoup fait parler d’elle en 2009 avec son sandwich à 1 €.

GoütuL’enseigne Goütu vient   d’inaugurer deux nouveaux points de vente au Palais des Congrès de la Porte Maillot et rue du Marché Saint Honoré dans le 1er arrondissement qui s’ajoutent à l’adresse historique du restaurant rue Le Peletier (Paris XIè) ouvert en en 2009.

Une offre à 1 € reste proposée pour des sandwichs de 12 cm. Au-delà de cette entrée de gamme, l’enseigne propose au total 22 sandwichs (au lieu de 30 dans le concept initial) pour 2, 3 ou 4 euros. Salades, desserts, boissons complètent l’offre. Le pain est frais et cuit sur place, un maximum d’ingrédients est de saison.

Le ticket moyen tourne autour de 8,50 € sur les 2 nouveaux emplacements contre 6,50€ rue Le Peletier. Les fondateurs Noam et Tania Dahan envisagent déjà l’ouverture de 2 nouveaux points de vente d’ici l’été 2012.

...   Prix d’appel en temps de crise favorise et interpelle !   ...

En 2009, le concept était rupturiste et se proposait d’envahir le marché avec son offre « Low Cost ». Deux ans plus tard l’enseigne ne comptait toujours qu’1 point de vente.

Le "trop peu cher" semblait en France se vêtir d’un soupçon de manque de qualité freinant ainsi son développement.

Les temps ont évolué et la situation économique se tend de plus en plus pour nombre de consommateurs. Avec une offre repensée et rationnalisée, une transparence affichée sur la qualité des ingrédients, la gamme Goütu et son prix d'appel peut devenir LA solution de restauration hors domicile pour des consommateurs contraints par leur périmètre financier.

Reste à voir si la rationalisation l’emportera sur la perception.

A lire également

Les solutions repas Feed "all in one" ou l'apologie de la pause déjeuner au format XS

Le 17/05/2017

Repas simplifiés, raccourcis, grignotés en solo, abandon de la table au profit de produits nomades, à manger sur le pouce... L’arrivée remarquée de Feed, smart food "all in one" en réponse à ces nouveaux rythmes interpelle à l’heure où une récente enquête du CREDOC annonce qu’en France,en 2016, la désinstitutionnalisation des repas s’essouffle… [...]

Restauration collective : les derniers chiffres clés 2016 et les tendances à venir

Le 09/05/2017

La restauration collective représente 23.8 % de la RHD, avec 20 milliards d'euros de CA. Population scolaire en augmentation, vieillissement de la population, durées de séjour diminuées, dynamique du trafic aérien, mais aussi évolution des habitudes de consommation offrent de nouvelles perspectives à la restauration collective.

Chiche! L'apéro, un nouvel usage pour les légumineuses

Le 05/05/2017

Des légumineuses à l’apéro : la marque Chiche! offre une nouvelle place aux légumineuses. Souvent positionnées sur l’axe santé, les légumineuses ne sont pas synonyme de plaisir. Et pourtant, une start-up incubée par l’Isara de Lyon, mise sur un instant de consommation inattendu et un marketing plutôt fun pour ces légumes secs.