Tradition – Modernité : deux approches qui peuvent se rejoindre pour innover

Le 12 décembre 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Spécialiste des pâtes fraiches italiennes Antica Pasteria lance 4 nouvelles références en France. Originales dans leur présentation et dans leur recettes, Les propositions s’appuient sur le savoir faire traditionnel des pâtes italienne de haute qualité.

Les nouvelles références sont toutes des pâtes farcies : raviolis aux cèpes, tortelli aux tomates séchées et mozarella, mezzelune Speck carbonara, ravioli aux légumes grillés. Elles sont conditionnées dans des sachets de 250 g contenant environ une quinzaine de grosses pâtes pour un prix recommandé entre 3,49 et 3,99 €

Modernité et tradition

Ces pâtes farcies jouent l’originalité

  • dans leur packaging en papier kraft,
  • avec une taille des pâtes inattendue et en rupture avec la plupart des références en rayon : tortelli de plus de 6 cm de diamètre, ravioli de plus de 5 cm et mezzelune de plus de 8 cm.

et la tradition

  • 100% semoule de blé dur,
  • oeufs de poules élévées en plain air,
  • sans conservateur ajoutés, sans matières graisses hydrogénée, sans exhausteur de goût…
  • avec la signature de « naturalmente italiano ».

 

Ces deux leviers cohabitent plutôt positiveAntica Pasteriament dans une époque

  • ou la nostalgie fait de la tradition une valeur refuge
  • et où les temps difficiles appellent à plus nouveauté pour plus de fun.

A lire également

Compléments alimentaires et galénique : réinventer la façon de consommer les vitamines.

Le 15/05/2018

Les compléments alimentaires sortent de leur traditionnelle galénique pour conquérir de nouvelles cibles et rendre leur usage plus en adéquation avec les tendances actuelles. Gélules, sirop, poudres sont délaissés au profit de solutions s'intégrant en cœur de repas (topping), de propositions nomades, de formules personnalisables…

OPCALIM  Programme Mut'Eco

Transition numérique des IAA : un coup de pouce sur les fonds de formation

Le 15/05/2018

Du 1er mars au 31 octobre 2018, OPCALIM mobilise 2.4 millions, dont 1.9 millions pour Bretagne et Pays de la Loire, pour financer les formations des entreprises agro-alimentaires < 250 salariés.

Substituts de viande : vers des appellations misant sur les caractéristiques propres au végétal ?

Le 14/05/2018

Alors que Le Boucher Vert vient de changer son nom pour Hari&Co, la marque va peut-être devoir réaliser une seconde refonte de ses packs… Un amendement adopté le 19 avril 2018 compte interdire aux acteurs du végétal d’utiliser les noms propres à l’univers de la viande.