Quel avenir pour la voiture au centre ville demain

Le 24 novembre 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

L’objectif européen à terme est d’exclure la voiture des villes. Est-ce que l’avenir des déplacements des personnes est la marche à pied ? Pas forcément, des alternatives à l’automobile à carburant traditionnel émergent.
La finalité reste de réduire l’accès au centre ville aux véhicules. Un casse tête entre les usages des particuliers, principalement les résidents, mais aussi les consommateurs, les livraisons et transports de marchandises. Rien que ce dernier point représente jusqu’à 15% des déplacements en ville et 30% de l’encombrement.
Les véhicules électriques ne sont pas pour autant une réponse à la réduction de la densification du trafic urbain, mais ils ont la grande valeur d’être des alternatives décarbonnées. Devant une densification des villes et un développement des produits livrés à domicile dû à l’attraction du e-commerce, l’usage de véhicule de livraison tend à se développer.
Entre la bonne volonté de réduire l’accès à l’auto en ville et les nouvelles tendances de consommation, les réponses à apporter restent à inventer.

Pour en savoir plus lire : Quels modes de déplacement pour le centre ville de demain

A lire également

Passion Commerce : Les commerces du Pays de Rennes à l’honneur.

Le 30/09/2016

Quel commerce pour demain ? Renaud Sore-Larregain a apporté des clés de compréhension sur les évolutions des offres aux consom’acteurs. La dernière édition de Passion Commerce à la CCI Rennes mettait le focal sur ces nouveaux commerçants qui anticipent les exigences des consommateurs.

L'aide Stop essuyage

Risques professionnels en restauration : aide financière sèche-verres

Le 06/09/2016

Suite à une étude qui a été réalisée sur les TPE en 2013, il s’est avéré que le métier de la restauration était un métier à risque (chute dans les escaliers, chute en cuisine et en salle, des coupures avec des couteaux, des coupures avec du verre cassé).

Les français adeptes du commerce en ligne.

Le 26/08/2016

Le commerce en ligne des français ne cesse de progresser. Une étude de Journal du Net (JDN) fait ressortir une forte progression des commandes en ligne et de la valeur globale des achats.