Mobilité décarbonée : Impact sur les emplois et compétences - Note prospective du Codespar

Le 23 novembre 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

La mobilité décarbonée est vectrice de mutations profondes pour un grand nombre de secteurs d’activités du bassin d’emploi : automobile, transport, Tic, commerce… et pour l’ensemble de la chaîne, de la conception au recyclage. Accompagner ces mutations constitue donc un enjeu considérable tant au niveau environnemental, qu’économique (faire de Rennes un territoire d’excellence) ou social (destruction/création d’emplois). Pour les acteurs du territoire, trois types d’activités sont particulièrement stratégiques pour le développement et la structuration d’une filière locale de mobilité décarbonée :

 

Certaines activités en aval de la filière automobile

Au-delà de la construction automobile (assembleur et sous-traitants), qui représente un enjeu important en termes de volume d'emplois actuels sur le bassin, certaines activités en aval de la filière vont connaître des évolutions importantes dans les dix prochaines années. La maintenance et la vente automobile, actuellement gros pourvoyeurs d’emplois, pourraient enregistrer une perte d’emplois nette à l’horizon de 2020. A contrario, les infrastructures de recharge électrique, dont l’avenir dépendra du développement du véhicule électrique, et la filière de recyclage des Véhicules hors d’usage (VHU), pourraient constituer des leviers de croissance directe et indirecte si le territoire adoptait une véritable stratégie de développement.

 

La logistique urbaine

L’enjeu de la mobilité décarbonée ne concerne pas uniquement le transport des personnes, mais également celui des marchandises. Ainsi, la logistique urbaine constitue une « brique » majeure de cette approche globale. L’objectif est double : organiser les flux toujours plus nombreux qui alimentent les enseignes de proximité dans les centres-villes et rationaliser les flux logistiques générés, notamment, par le développement du e-commerce. Les acteurs du territoire tablent sur un maintien des volumes actuels d’emplois pour la filière à l’horizon de 5 à 10 ans. Les évolutions attendues concernent donc davantage les compétences que le nombre d’emplois stricto sensu. Cette nouvelle problématique impactera sensiblement les chauffeurs-livreurs ainsi que la plupart des fonctions de coordination. Elle aura également des conséquences sur des activités périphériques (call-centers, services aux personnes…).

 

L'intégration croissante des Tic dans la mobilité

La porosité grandissante entre les secteurs d’activités est source de nouveaux relais de croissance pour le bassin rennais. C’est le cas notamment avec le lien de plus en plus étroit qui se tisse entre les Tic et le transport (des marchandises et des hommes). Poussés par la pénurie annoncée du pétrole, de nouveaux modèles émergent autour des usages de l’automobile, voire de la mobilité dans sa globalité (autopartage, covoiturage, transports en commun,…). Ces évolutions nécessitent le développement d'outils de communication et d’information adaptés et innovants. A l’évidence, le bassin rennais a de nombreux atouts pour développer une filière d’excellence qui aurait alors des impacts importants sur l’emploi.

 

La note du Codespar (disponible en lien) apporte une analyse détaillée de ces enjeux de développement, à la fois qualitative et quantitative à l'échelle du bassin d'emploi de Rennes.

A lire également

La PPE : Pourquoi Pas moins d'Energie carbonée pour nous déplacer ?

Le 07/12/2016

La loi de Programmation Pluriannuelle de l'Energie est un exercice de transcription en droit français des engagements, ambitions et outils au service d'une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). La PPE coordonne la politique française sur les questions d'énergie avec les Accords de Paris et autres engagements européens.

Véhicules et Mobilités 2017 : vos retours et vos attentes

Le 29/11/2016

Pendant ce dernier trimestre 2016, nous vous avons interrogé sur votre niveau de satisfaction, vos avis et vos attentes pour Véhicules et Mobilités : le site Web, la newsletter, Twitter et autres. Comme promis, voici un retour des résultats de cette enquête et nos axes de développement pour 2017 !

Open source : avenir ou concurrence de l'industrie automobile ?

Le 22/11/2016

Comment l’open source, le partage permettent d’arriver différemment à la construction d’une voiture ? Mais ces véhicules open source sont-ils réservés aux makers ou influencent-ils les pratiques de l'industrie automobile ? Quels sont les impacts des véhicules open source sur la chaîne de valeur, notamment la distribution des véhicules ?