Daunat mise sur le chaud pour recruter de nouveaux consommateurs.

Le 21 novembre 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
L’offre de produits à réchauffer se développe en restauration rapide. Du côté de la GMS, Daunat entend animer le rayon sandwichs avec le lancement de Tou’Cho, gamme de cinq références de sandwichs à réchauffer au micro-ondes.

tou chodaunat tout cho 2Avec un positionnement prix de 2,80 euros, l’offre est composée :

  • D’un Pavé montagnard de 180g (pain multigrain, jambon, fromage à raclette),
  • D’une Baguette Kebab en 170g (baguette de campagne, poulet kebab, tomate marinée, oignons, sauce fromage blanc),
  • D’un Pavé méditerranée en 180g (pain ciabatta, poulet aux herbes, tomates marinées, sauce fromage blanc),
  • D’un Burger maison (pain aux céréales, haché de bœuf, emmental fondu, cornichons sauce burger)
  • et d’un Wrap salsa (wrap multigrain, bœuf, poivrons rouges et jaunes, emmental, sauce salsa).

 

Le packaging est particulièrement étudié pour que cette gamme s’adapte parfaitement à l’offre « on the go » : ouverture facile et languettes permettant de prendre le sandwich sans se brûler. De plus, grâce à l’étui en carton susceptor, le sandwich se réchauffe au micro-ondes et conserve les mêmes qualités visuelles et organoleptiques qu’après un passage au four traditionnel.

Formules chaudes : une réelle attente de la part des consommateurs

Une étude, menée par l’institut d’étude Food Service Vision et présentée lors de Cantina 2011, révèle que plus de 60 % des snackers sont intéressés par des formules chaudes. Le succès des box n’est plus à démontrer. Quant à l’offre de sandwiches chauds en restauration, elle progresse régulièrement grâce à des acteurs comme Paul, Mac Donald, Cojean ou Brioche Dorée.

Si l’offre de sandwiches prêts à réchauffer est largement développée en RHD, elle reste encore réduite en GMS.

En GMS, le chaud pèse aujourd’hui 22% du snacking.

Ainsi, après la pizza slice de Sodebo, les croque-monsieur micro-ondable de Sapresti Traiteur (à marque ou pour Claude Léger), c’est aujourd’hui Daunat qui propose une alternative aux burgers dans l’offre de sandwichs chauds.

Avec cette nouvelle gamme, l’industriel répond à la fois à l’attente de nomadisme et à celle de « home snacking », pour laquelle le chaud est davantage consommé que les sandwiches froids.

A lire également

Le végétal dans tous ses états : nouveaux formats, nouvelles cibles, nouveaux usages…

Le 23/04/2018

Le végétal voit ses 1ers standards bouger. L’arrivée de marques généralistes démocratise certes le marché, mais fait aussi bouger rapidement les lignes... L’offre s’hyper-segmente pour répondre à de nouvelles cibles, nouveaux instants, nouveaux usages…signal fort qu’elle s’installe durablement et spontanément dans le quotidien…

Le jambon-beurre, détrôné par le burger, souffre de la montée en gamme du snacking !

Le 16/04/2018

Le jambon-beurre a été consommé 1,2 milliards de fois en France en 2017. Fait historique : il est pour la première fois dépassé par le burger, star des fast-foods, selon l'indice jambon-beurre de Gira Conseil. Face à la montée en gamme du snacking, le jambon-beurre conforte sa place de produit d'appel d'entrée de gamme !

Les ovoproduits arrivent en GMS...

Le 23/03/2018

Sur les tendance praticité, fait-maison et économie, l'entreprise Le Gaulois répond présent ! Les ovoproduits, très utilisés en restauration collective, notamment dans le secteur santé et médico-social, se positionnent sur la GMS, mais pas forcément avec les mêmes attributs... Décryptage.