Daunat mise sur le chaud pour recruter de nouveaux consommateurs.

Le 21 novembre 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
L’offre de produits à réchauffer se développe en restauration rapide. Du côté de la GMS, Daunat entend animer le rayon sandwichs avec le lancement de Tou’Cho, gamme de cinq références de sandwichs à réchauffer au micro-ondes.

tou chodaunat tout cho 2Avec un positionnement prix de 2,80 euros, l’offre est composée :

  • D’un Pavé montagnard de 180g (pain multigrain, jambon, fromage à raclette),
  • D’une Baguette Kebab en 170g (baguette de campagne, poulet kebab, tomate marinée, oignons, sauce fromage blanc),
  • D’un Pavé méditerranée en 180g (pain ciabatta, poulet aux herbes, tomates marinées, sauce fromage blanc),
  • D’un Burger maison (pain aux céréales, haché de bœuf, emmental fondu, cornichons sauce burger)
  • et d’un Wrap salsa (wrap multigrain, bœuf, poivrons rouges et jaunes, emmental, sauce salsa).

 

Le packaging est particulièrement étudié pour que cette gamme s’adapte parfaitement à l’offre « on the go » : ouverture facile et languettes permettant de prendre le sandwich sans se brûler. De plus, grâce à l’étui en carton susceptor, le sandwich se réchauffe au micro-ondes et conserve les mêmes qualités visuelles et organoleptiques qu’après un passage au four traditionnel.

Formules chaudes : une réelle attente de la part des consommateurs

Une étude, menée par l’institut d’étude Food Service Vision et présentée lors de Cantina 2011, révèle que plus de 60 % des snackers sont intéressés par des formules chaudes. Le succès des box n’est plus à démontrer. Quant à l’offre de sandwiches chauds en restauration, elle progresse régulièrement grâce à des acteurs comme Paul, Mac Donald, Cojean ou Brioche Dorée.

Si l’offre de sandwiches prêts à réchauffer est largement développée en RHD, elle reste encore réduite en GMS.

En GMS, le chaud pèse aujourd’hui 22% du snacking.

Ainsi, après la pizza slice de Sodebo, les croque-monsieur micro-ondable de Sapresti Traiteur (à marque ou pour Claude Léger), c’est aujourd’hui Daunat qui propose une alternative aux burgers dans l’offre de sandwichs chauds.

Avec cette nouvelle gamme, l’industriel répond à la fois à l’attente de nomadisme et à celle de « home snacking », pour laquelle le chaud est davantage consommé que les sandwiches froids.

A lire également

Restauration commerciale, chiffres clés et tendances 2016

Le 19/07/2017

Affecté par les attentats, le marché français de la restauration affichait une grise mine début 2016. Il consolide pourtant ses performances fin 2016. En pleine métamorphose, la restauration commerciale trouve de nouvelles opportunités axées notamment sur la digitalisation, les nouveaux lieux de consommation, de nouveaux segments...

FeedItBag ou la seconde vie "green" du sac de course

Le 13/07/2017

Une opération de la chaîne de supermarchés allemande Edeka propose des sacs de course à double usage permettant de faire pousser des légumes. Le sac plastique reste néanmoins, dans l’imaginaire collectif, le premier symbole de pollution... L’usage émotionnel associé au FeedItBag réussira t’il à contourner cette forte représentation ?

[...]

Des pâtes pas banales !

Le 27/06/2017

Bannies du régime sans gluten, trop raffinées, soupçonnées de faire grossir… les pâtes révisent leur copie, et répondent aux nouvelles attentes des consommateurs. Réassurance, praticité, naturalité, plaisir, côté ludique, tous ces aspects sont revus, de la recette au packaging !