Innovation : des aliments intelligents qui ont de la mémoire !

Le 10 novembre 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Des chercheurs de l’INRA de Nantes viennent de mettre au point, à partir d’une base d’amidon, des aliments à mémoire de forme.

Denis Lourdin et Laurent Chaunier sont membres des équipes « Biopolymères, interactions et assemblages » et « Matériaux, création et comportement » à l’INRA de Nantes.

Ils ont mis au point un cycle thermomécanique précis qui permet à l’amidon de conserver la mémoire d’une forme qui lui a précédemment été donnée.

Aliments à mémoire de formeLe principe paraît simple :

  • Le produit reçoit une première forme à chaud puis est refroidi rapidement. Cette première forme sera sa forme permanente dont il se « rappellera ».
  • Une deuxième forme, dite forme temporaire, est alors réalisée grâce à un nouveau chauffage. Le produit pourra alors être commercialisé sous cette forme.
  • Lors de la mise en œuvre du produit, un nouveau stimulus, chaleur ou humidité, redonnera au produit sa forme initiale.

La seule contrainte au procédé est que l’aliment contienne au moins 60 à 70 % d’amidon.

Un rêve pour la créativité culinaire

La restauration pourrait facilement être concernée par un design culinaire vivant. L’assiette pourrait s’animer sur la table devant le consommateur. L’école de design de Nantes a travaillé sur une fleur de lotus, close à la base, qui ouvrirait ses pétales lorsque l’on verse un coulis de chocolat dessus.

Pour les industriels, les possibilités sont nombreuses et variées. Des gâteaux qui changent de forme une fois passés au four, des céréales qui se transforment quand on les arrose de liquide, des pâtes qui dévoilent des messages à la cuisson…

Poésie ou science fiction, voici une innovation qui pourrait bien servir le marketing créatif et en particulier celui de l'enfant.

Pour en savoir plus : http://www4.inra.fr/cepia/Actualites/amidon

A lire également

Du "ready to cook" dans l'univers carné

Le 22/09/2017

Dans un contexte de marché peu favorable, entre la méfiance envers les filières animales, la végétalisation de l'alimentation, les industriels de la viande doivent repenser leur offre pour répondre aux attentes du consommateur. A l'instar de Tönnies, Socopa se positionne sur le "Ready to cook", version porcine.

Lipides contre glucides : l'offre de produits dédiés au régime cétogène s'étoffe.

Le 04/09/2017

Depuis plusieurs années, le discours diététique sur les lipides a beaucoup évolué et la diabolisation des graisses n'est plus de mise. Les nouveaux ANC de 2010 ont d'ailleurs marqué un tournant. Et si le régime low carb – high fat type diète cétogène devenait le nouveau "régime Dukan" ou " Weight Watchers" en terme de succès commercial ?

Changement d'appellation : lorsque les substituts de produits laitiers doivent revoir leur stratégie marketing.

Le 21/08/2017

Avec l’essor du flexitarisme, de nouveaux substituts font leur apparition quotidiennement dans les linéaires. Si jusqu'ici les produits animaux et leurs succédanés se partageaient les appellations, les choses vont changer… En effet, suite à l'action d'une association, la Cour de justice de l’UE a tranché : tout lait doit être d’origine animale.