81 jours pour devenir un bon et bio poulet

Le 08 novembre 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Une communication pédagogique et premium pour la gamme de poulets bio « 81 jours » de Bodin.

Avec ses 25 ans de savoir faire et ses 350000 poulets bio abattus chaque semaine, la société Bodin représente  1/3 de la production nationale et se positionne comme le leader français  de la volaille bio. Elle distribue ses produits sous 2 marques (Le Picoreur et Nature de France) dédiées à des circuits de distribution différents.

Bodin a confié sa certification bio à Ecocert. Le cahier des charges de la volaille bio définit une durée d’élevage minimale de 81 jours pour une durée habituelle de volaille en batteries.

Dans sa communication, Bodin affirme son engagement sur la durée de 81 jours, nécessaires selon l’entreprise, pour préserver des qualités gustatives intenses.

 

Une communication premium pour un engagement sur la qualité

Le surcoût d’une volaille bio tourne souvent autour de + 30%, même par rapport à une volaille label. Ce positionnement prix n’est pas simple pour une des viandes les plus consommées par les Français.

La spécificité de l’élevage bio se résume souvent pour les consommateurs à un élevage en plein air bénéficiant d’une alimentation naturelle et exempt de traitements médicamenteux. Si ces fondements sont exacts, le focus qui est mis ici sur la durée de l’élevage de 81 jours, ajoute une dimension  de qualité supplémentaire qui peut justifier le prix dans l’esprit de l’acheteur.

« On laisse le temps aux animaux de grandir naturellement, ce qui explique le surcoût nécessaire ».

Le positionnement haut de gamme est appuyé par l’utilisation du noir qui met en valeur le vert, symbole du bio, et le graphisme manuel, image de tradition.

Sur un marché qui progresse avec une production de volaille bio qui a augmenté en 2010 de plus de 10%, la valeur pédagogique de cette communication de la gamme 81 jours ouvre de nouvelles perspectives pour poursuivre le développement des ventes.

Bodin  Bio 81 jours              Bodin Poulet Bio 81 jours

A lire également

A quel bio se fier ?... Vers un nouveau label bio plus crédible prenant en considération la segmentation du marché ?

Le 20/11/2017

En 2016, le marché du bio a bondi de 20%, atteignant 7 milliards d’euros, témoin d’une véritable confiance des Français envers l'AB... Néanmoins, les labels actuels ignorent la segmentation amorcée du niveau d’exigence des consommateurs et d’engagement des différents acteurs. Quel nouveau visage peut-il revêtir pour répondre à ces évolutions? [...]

Memphis Meats parie sur les boulettes de volailles en laboratoire

Le 25/10/2017

Alors que le monde fait face à des défis sociétaux, énergétiques et environnementaux, la start-up Memphis meats mise sur une viande fabriquée en laboratoire à partir de cellules souches comme alternative à l'élevage animal… C’est techniquement possible, économiquement perfectible mais est-ce nutritionnellement et émotionnellement acceptable ? [...]

Afficher le prix producteur/fournisseur : de l’exception au standard de demain !

Le 09/10/2017

Les petits ruisseaux feront les grandes rivières… A l’heure où la guerre des prix fait encore débat autour de « qui paye quoi ? » et « qui est le plus gros méchant loup ? », afficher le prix producteur ou fournisseur réengage le dialogue autour d’un prix consommateur "juste" pour échapper (enfin) à la course au prix "le plus bas"…