Transport combiné rail - route: le Conseil Régional de Bretagne aide les transporteurs

Le 24 octobre 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Afin de favoriser le report modal vers le ferroviaire, le Conseil Régional de Bretagne vient de mettre en place un dispositif de soutien aux investissements réalisés par les transporteurs

Le mode ferroviaire représente aujourd'hui moins de 1,5% de l'ensemble des tonnages entrants ou sortants de la Bretagne, soit un pourcentage largement inférieur à la moyenne nationale. Souhaitant contribuer à relancer le fret ferroviaire, et accroître notamment le trafic des navettes ferroviaires entre Rennes et Lyon, le Conseil Régional de Bretagne vient de voter un budget de 350 000 euros afin d'aider financièrement les transporteurs régionaux qui souhaiteraient développer l'intermodalité rail - route. Cette aide sera accordée sous la forme d'une subvention d'un montant maximum de 20% de l'investissement correspondant à l'acquisition de caisses mobiles. Les transporteurs intéressés sont invités à se rapprocher de la DIMOTRA (DIrection de la MObilité et des TRAnsports) du Conseil Régional de Bretagne.

 

A lire également

La Bretagne des entrepôts

Le 19/09/2017

Le Ministère en charge des transports a mis à disposition de tous les données de son Atlas national des entrepôts et des aires logistiques. Objectif affiché : diffuser largement les informations sur la localisation des entrepôts, leur organisation et leurs effectifs. L’occasion de mieux appréhender la physionomie de la logistique régionale.

Véhicule autonome : vers une stratégie nationale

Le 18/09/2017

Le gouvernement consulte l’ensemble des acteurs, privés et publics, concernés par les enjeux du véhicule « automatisé ». Objectif : finaliser la stratégie nationale d’ici la fin d’année.

L’Ouest breton à la pointe

Le 12/09/2017

L’ADEUPa, l’agence d’urbanisme de Brest-Bretagne, a publié l’Atlas de l’Ouest breton. Une véritable photographie du territoire de Bretagne occidentale, qui donne à voir l’attractivité et le rayonnement économique du territoire mais aussi les industries en développement et les secteurs d’avenir.