Améliorer sa productivité grâce au concept de "wall to wall"

Le 24 octobre 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Un nouveau concept logistique permet d'améliorer productivité et flexibilité, tout en améliorant son bilan carbone.

Le « wall to wall » (ou "mur à mur") est un concept logistique encore assez peu répandu, qui consiste à installer une partie de la production de ses fournisseurs au plus près de l’entreprise, voire même au sein de ses propres usines quand l’espace le permet. Cette démarche présente de nombreux intérêts: l’amélioration de la productivité, liée à une diminution importante des stocks et des manutentions; mais aussi un accroissement considérable de la flexibilité, grâce notamment à une optimisation des flux physiques - délais approvisionnement et de livraison - et d’informations; enfin, un impact environnemental positif, suite à la disparition d'un nombre significatif de transports.

Convaincu des bienfaits de cette démarche, le groupe L'Oréal a décidé en 2010 de l'expérimenter, afin de combler son retard sur certains de ses concurrents. 5 de ses 39 centres de production situés en Europe, au Brésil et aux Etats-Unis devraient ainsi fonctionner en wall to wall d’ici à la fin de l’année 2011. 

Initiée dans le monde automobile dans le cadre de parcs industriels fournisseurs, voire même d'implants dans les usines de montage, ce type de pratique a largement fait ses preuves. Il n'est par contre que très peu connu et appliqué en dehors de ce secteur d'activité, et par les PMI. Aujourd'hui où les entreprises cherchent à identifier de nouvelles pistes de productivité, le wall to wall représente un avantage concurrentiel réel et permet également de répondre plus efficacement à la demande du marché.

 

 

A lire également

Chasser les gaspillages en dessinant vos flux

Le 16/11/2015

Votre entreprise n’a de raison d’exister que pour apporter un produit/un service à un client. Pour le réaliser, de nombreux flux (biens, personnes, informations, argent) sont nécessaires. Mais tous ces flux, créent-ils vraiment de la valeur pour le client ? Ne seraient-ils pas plutôt une source de gaspillages ?

L'usine du futur propulse la supply chain au premier plan

Le 18/09/2015

Dans la smart factory, l’usine 4.0 ou l’usine du futur, les opérateurs, les machines, les produits, les chaînes et les sites de production communiquent et interagissent entre eux. Et le chef d’orchestre de tous ces échanges n’est autre que la supply chain.

La logistique au cœur de la compétitivité française

Le 10/09/2015

Le gouvernement a décidé de prendre les choses en main en concertant les acteurs de la logistique pour nouer le lien et bâtir une politique commune et partagée pour que la logistique française de demain devienne un levier de compétitivité pour les entreprises françaises.