Autoroute ferroviaire alpine: développement attendu du trafic

Le 24 octobre 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
La fin prochaine des travaux va permettre, à partir du début de l'année 2012, d'augmenter sensiblement le trafic de poids lourds entre la France et l'Italie.

L’Autoroute Ferroviaire Alpine (AFA) relie depuis 2003 Aïton-Bourgneuf en Savoie à Orbassano, dans la banlieue de Turin, en empruntant le tunnel de Fréjus. D'une longueur de 175 kms, cette autoroute permet de gagner 1h10 par rapport au temps de trajet par la route (3h + 20 minutes de chargement au lieu de 4h30). Depuis sa mise en service, seuls toutefois certains types de véhicules - essentiellement des citernes, des bâchés et des plateaux - pouvaient emprunter cette voie ferroviaire utilisant la technologie Modalohr.

A partir de 2012, l'AFA sera capable de convoyer plus de 30 000 poids lourds par an, contre 25 000 en 2010. En effet, une fois les travaux de mise au gabarit de la ligne terminés, les trains pourront se croiser, le nombre et la fréquence des allers et retours seront augmentés, et surtout tout type de camions y aura accès. Cette augmentation de capacité permettra de relier le transfert de 20 à 25% du trafic routier sur l’AFA, ainsi qu'une réduction correspondante des gaz à effet de serre.

Le développement de ce nouveau tronçon ferroviaire peut paraître bien lointain des préoccupations des entreprises situées dans l'Ouest de la France. Mais ce serait ignorer que l'Italie du Nord constitue une des régions les plus peuplées et développées d'Europe, avec laquelle bon nombre d'acteurs économiques apprécieront de voir les échanges sécurisés et optimisés en termes de temps. A court terme, l’objectif des Etats est de lancer le service concédé en 2012 et d’allonger rapidement l’itinéraire vers la région lyonnaise, où sera créée une nouvelle plate-forme pour transporter, à terme, de l’ordre de 100.000 poids lourds par an. Ce futur service sera accessible aux poids lourds de dimension standard, grâce à la mise au gabarit du tunnel du Mont-Cenis. Dans une optique long terme, ce tronçon constitue un nouveau maillon essentiel du futur corridor méditérranéen qui reliera Séville, Madrid, Barcelone, Milan, Ljubliana et Budapest.  

Auteurs: Elodie Béasse, Julie Buisson, Robin Frinel et Géraldine Talotte, étudiants de l'ESLI.

A lire également

Douanefrance.mobi : un service sur mesure pour votre logistique internationale

Le 22/05/2015

Afin de simplifier l’accès des usagers aux services douaniers, la Douane lance l'application mobile Douanefrance.mobi, disponible sur iOs et Androïd.

Exporter au Japon : comment s’y prendre ?

Le 25/06/2014

Marine, Mélanie et Keisuke, étudiants à l'Institut de Gestion de Rennes en Master Administration des Entreprises, Parcours Management des entreprises japonaises sont de retour pour nous aider à développer des affaires avec le Japon. Ils nous donnent quelques clés sur les modes de distribution, les modalités de transport et les exigences douanières.

Echanges internationaux : Achat & Supply Chain, vecteurs de performance

Le 14/01/2014

Acheter et vendre à l’international sont des opportunités d’affaires à ne pas négliger dans un contexte économique difficile.