Rapport d'étonnement du forum européen AAL 2011 (Ambient Assisted Living)

Le 19 octobre 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Le programme européen AAL « Ambiant Assisted Living » va lancer son 5ème appel au printemps prochain. Pour faire le point sur les projets, les tendances et les enjeux des problématiques liées au vieillissement de la population, le 3ème Forum AAL était organisé à Lecce en Italie. Retour sur cet événement.

Vidéo des entreprises de la délégation Bretonne réalisée dans le cadre du Forum AAL 2011

Conférences, ateliers et exposition ont permis aux quelques 700 participants de se rencontrer et d'échanger.

Dans la double dynamique impulsée par le programme régional CAPBIOTEK, et les ateliers « Tic et Santé », une mission régionale conduite par Bretagne Développement Innovation, le CRITT santé et la MEITO a été organisée afin de montrer le potentiel régional des compétences en la matière et de susciter des partenariats pour faciliter le montage de projets (3ème participation de la région Bretagne en 3 éditions du forum).

 

 

 

Impressions générales

  • Si les projets continuent à se développer, partout en Europe, il reste encore des difficultés et des discussions autour de :
    • l’implication des utilisateurs finaux, personnes âgées elles-mêmes dans le développement des projets,
    • Le modèle économique.

 

  • Forum AAL 2011 - Lecce/ITALIEUn atelier était dédié à la remontée de thèmes pour le prochain appel d’offre. 4 sous axes ont été discutés :
    • La prévention
    • AAL et le travail
    • Information et apprentissage pour les personnes âgées
    • Home care

Il ressort de plusieurs discussions et conférences que le rôle et la place des aidants soient un thème fort du prochain appel.

 

Modalités de candidature et de financement AAL

 

  • La complexité et le caractère aléatoire du financement des projets acceptés constituent des freins à la participation,
  • Il ressort aussi que les projets déposés doivent obligatoirement inclure un utilisateur final et ce tout au long du projet de la phase de conception à la phase de test,
  • Site d’information : www.aal-europe.eu
  •  

Présentations et stands

 

  • Certains posters présentés semblent reproduire des choses largement publiées depuis 5 à 10 ans (exemple : analyse de la marche par des capteurs dans les semelles).
  • De nombreuses solutions techniques proposées semblent chercher leur public. Notamment des solutions de télémédecine et de communication avec l'extérieur.
  • Le business model est un leitmotiv, et il semble que cela sert surtout à masquer le fait que les seniors ne sont pas technophiles.
  • L'approche HAD est différente de celle concernant le MAD.
  • L'interopérabilité des solutions techniques est un problème actuellement non résolu, même si des standards émergent. On parle de plus en plus du standard IEEE 11073 qui concerne initialement l’informatique de santé et la communication entre dispositifs médicaux sur le site des soins. Ce standard apparait dans les supervisions de systèmes multicapteurs.

 

Les projets AAL depuis 3 ans

Le catalogue 2011 de tous les projets AAL est disponible (www.aal-europe.eu/projects):

  • CALL1 : solutions TIC pour la prise en charge des maladies chroniques chez les personnes âgées) > 19 projets
  • CALL2 : Solutions TIC pour assurer le lien social > 26 projets
  • CALL3 : Solutions TIC pour assurer l'indépendance des personnes âgées > 6 projets
Concernant ces 51 projets, on peut faire le constat suivant :
  • Nombre de projets avec présence d'acteurs français : 8
  • Nombre d'acteurs français impliqués dans des projets : 18
  • Nombre de projets portés par un acteur français : 3

Un acteur breton est impliqué dans un projet AAL (Call 1), il s'agit du CHU de Rennes, dans le projet PAMAP (Physical Activity Monitoring for Aging People).

A noter également la présence régulière depuis le début des forums AAL de la plateforme suisse basée à Luzern –iHomeLab : http://www.ihomelab.ch/ – véritable laboratoire pour domotique avancée œuvrant dans :

  • L’efficacité énergétique
  • L’aide aux personnes dépendantes (AAL)
  • L’interaction bâtiment/habitant

Les solutions proposées sont très futuristes, à la limite de la science fiction, et, selon les animateurs de cette plate-forme, le problème est que peu d’entreprises se sentent concernées par ces travaux et que cela n’a encore rien donné sur un plan économique.

Remarquée également sur le stand NETCARITY - la présentation d’une solution de tracking Video pour le suivi des personnes âgées à leur domicile ressemblant à la proposition faite par la société bretonne INPIXAL.

 Solution Netcarity

 

Solution présentée sur le stand du consortium NETCARITY à partir de la solution proposée par la société suisse MESA Imaging.

Sur le site de NETCARITY, il est également possible de télécharger un « white paper » intitulé : The business of Ageing / Commercial Challenges and opportunities in AAL, document produit par le consortium NETCARITY.

 

Présence de l'Ouest

La délégation (11 personnes) était composée de :

  • Bretagne Développement Innovation
  • Capbiotek
  • MEITO
  • La société Bookbéo
  • La société Alyacom
  • La société Advansee
  • L'UBO
  • Le Laboratoire CAPT de l’ENSSAT

 

 

Catalogue AAL 2011Un annuaire (en anglais) des acteurs du Grand Ouest a été créé, il comprend 38 fiches, dont 3 projets, 8 laboratoires, 3 utilisateurs finaux et 21 entreprises.

Ce catalogue est téléchargeable sur le site du critt-santé bretagne

La région Bretagne était le seul stand français parmi les 45 exposants.

Cette année 2 nouvelles vidéos ont été réalisées, ce qui porte à 5 le nombre de témoignages présentés. Ces films (avec sous-titrage en anglais) attirent l’attention, plusieurs visiteurs nous ont demandé de rencontrer les témoins. Cela était encore plus facile pour ceux qui étaient présents sur le stand (Alyacom, ENSSAT).

 

 

La présence d’une délégation sur un salon ou forum est toujours l’occasion de faire parler de sa région et des compétences qui s’y trouvent …

Photos AAL 2011

Le stand BRETAGNE, a permis « d’héberger » les directeurs des programmes santé ANR (Jean-Yves Boire) et TecSan (Annick MARTIN), qui sont prêts à intervenir en Bretagne pour soutenir les candidats porteurs de projets. A ce propos Madame Martin nous invite vivement à consulter le site de la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie) : http://www.cnsa.fr/ et notamment la rubrique décrivant les outils mis en place pour financer différents projets (section V(5)).


Conclusions de ce 3ème Forum AAL

1. Les marchés potentiels semblent importants et concernent l’ensemble des pays européens.

2. Si les fournisseurs de technologies semblent relativement bien identifiés avec des produits bien développés et disponibles, il reste toujours 2 points majeurs à éclaircir :

> Quels utilisateurs pour ces technologies ? Comment les valider ? Comment les faire accepter ?

> Quel modèle économique s'applique à ce secteur ?

3. Notons ici que ces questions se posent encore dans tous les pays Européens et que pour l'instant, aucune réponse n'a encore été trouvée. La tendance lors de ce 3ème Forum AAL étant de plus en plus axée sur les solutions à imaginer pour faciliter et optimiser le travail des aidants.

A lire également

Opportunités Digitales 2014

Participez à la première rencontre francophone du numérique - Opportunités Digitales

Le 16/09/2014

Les 15-16 octobre prochain à Rennes, découvrez des solutions novatrices pour répondre aux problématiques que vous rencontrez dans votre métier. Venez exprimer vos besoins et découvrir les solutions de demain.

Le héros c'est toi ! Serious games développé par une association au CHU de Rennes

"Le Héros c'est toi !" un serious game développé au CHU de Rennes pour les enfants hospitalisés

Le 16/09/2014

A l’initiative des « P’tits Doudous de l’Hôpital Sud », une association d’infirmiers et de médecins anesthésistes du CHU de Rennes innove en utilisant le numérique pour faciliter la prise en charge des enfants lors des interventions chirurgicales, en proposant un jeu interactif sur tablette.

Zoom sur les 7 premiers projets Silver Eco retenus dans le concours "Innovation 2030"

Le 13/05/2014

Le 25 mars dernier, le Premier Ministre a dévoilé les 58 premiers projets retenus dans le cadre de la phase d'amorçage du Concours mondial d’innovation. Ce concours doit permettre de faire émerger les talents et les aider à développer en France des innovations dans chacune des 7 ambitions stratégiques sélectionnées par la Commission Innovation2030.