Un vent de modernité dans le mono-légume surgelé.

Le 06 octobre 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
La rentrée 2011 a vu l’arrivée en linéaire de nouvelles offres en mono-légumes. Findus propose ses sachets fraîcheur ; Bonduelle lance son Précuit Vapeur.

bonduelleDébut 2009, Bonduelle lançait la première gamme de mono-légumes cuits à la vapeur en conserve.  Cette innovation a permis de mettre en boîte des légumes qui ne se prêtaient pas à la conserve comme la courgette (en rondelles) et le brocoli (en fleurettes).

Aujourd’hui, le leader des légumes surgelés en GMS relance la vapeur, mais cette fois en surgelé avec Précuit Vapeur. La gamme offre quatre références de légumes (brocolis, haricots verts et beurre, choux-fleurs), en format 1 kg, précuits à la vapeur, sous pression, à une température inférieure à 100°C. Ce processus garantit à la fois la conservation des qualités organoleptiques et nutritionnelles ainsi qu’un temps de cuisson réduit à seulement 3 minutes (contre 5 minutes pour les légumes surgelés déjà cuits), et ce, quelle que soit la méthode (poêle, casserole, micro-ondes).

 

Findus

Capitalisant sur le succès de ses sachets fraîcheur portionnables dans l’univers poissons nature, Findus se lance également dans le mono-légume avec des packagings rigides, semi-transparents, offrant 500 g de produits répartis en quatre parts sécables. La gamme, développée en partenariat avec le fournisseur Gelagri, est certifiée Agriconfiance et garantit, en facing, une « récolte de saison ». Les quatre références proposées (petits pois, haricots verts, carottes, choux-fleurs) offrent un compromis entre légumes bruts et cuisinés puisqu’ils sont légèrement agrémentés d’huile d’olive extra vierge (1%).

Un segment des mono-légumes dominé par les MDD.

Ces lancements entrent dans la perspective d’apporter aux consommateurs une alternative aux marques de distributeurs, très présentes sur ce segment. Aujourd’hui, nombre de marques reprennent de la valeur grâce à un travail de fond, sortant des pistes classiques de l’innovation.

Un croisement des tendances pour apporter une vraie différence par rapport aux MDD.

Végétal, naturel, simple, désindustrialisé, transparent, gouteux, portionnable…

Le monde végétal à la cote, porté par les campagnes de santé publique et par les défenseurs de la planète qui prônent la green attitude. Ajouté à cela un processus de cuisson garantissant un goût à l’état pur, une cuisson facilitée (choix du mode de cuisson, temps réduit), la possibilité d’apporter sa touche personnelle, des packagings magnifiant le légume… Ces nouvelles gammes semblent répondre aux attentes actuelles des consommateurs et seraient donc susceptibles de « booster » un segment des mono-légumes un peu à la peine (- 3,2 %).

A lire également

Le petit-déjeuner : un moment de consommation propice à l'innovation...

Le 23/05/2017

Depuis quelques temps, les pays anglo-saxons revisitent l'offre de produits dédiés au petit-déjeuner. Exit les tartines au beurre, les plats considérés comme cœur de repas ont trouvé un relai de croissance au travers d'un nouvel instant de consommation : pizzas, wraps et burgers s'invitent sur le petit-déjeuner pour réveiller nos papilles…

Les solutions repas Feed "all in one" ou l'apologie de la pause déjeuner au format XS

Le 17/05/2017

Repas simplifiés, raccourcis, grignotés en solo, abandon de la table au profit de produits nomades, à manger sur le pouce... L’arrivée remarquée de Feed, smart food "all in one" en réponse à ces nouveaux rythmes interpelle à l’heure où une récente enquête du CREDOC annonce qu’en France,en 2016, la désinstitutionnalisation des repas s’essouffle… [...]

L'art de découper les légumes : un atout pour des innovations de rupture ?

Le 15/05/2017

Le consommateur recherche la facilité et privilégie le prêt à cuisiner voire le prêt à manger. Si l'art de la découpe est mis à l'honneur au rayon boucherie et est source d'innovation, il est peu valorisé sur les fruits et légumes. Et si ré-enchanter la consommation de légumes passait par la manière de les découper à la façon "vegetable butcher" ?