Dans une consommation de plus en plus nomade, le café descend dans la rue

Le 03 octobre 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Ecologiques, originales, ludiques, conviviales, de nombreuses initiatives de distribution de café à vélo fleurissent, qui participent au dynamisme actuel des boissons chaudes.
Café nomade Pousse café

 

Pousse Café

Cafetier ambulant à Nantes qui propose du café, du thé, du chocolat, des infusions et des pâtisseries avec des cafés biologiques issus du commerce équitable

Formule petit déjeuner : 1 jus, 1 boisson medium (24 cl), 1 cookie 3€

Déplacements à suivre sur Facebook

http://www.pousse-cafe.net/Pousse_Cafe,_Nantes/Accueil.html

Café nomade Couleurs café 

Couleurs Café

Place Pereire à Paris, cafetier ambulant fonctionnant sur triporteur électrique

Café, thé, chocolat en vente de 7h30 à 15 h

Café d’origine mexi­caine certifié bio et com­merce équi­table, 1€ l’expresso

Association avec un pâtissier pour élargir l’offre

Café nomade Barista Move 

Barista Move

Franchise qui propose d’acheter des café- vélos tout équipés avec machine à café, caisson, batterie,  réservoirs d'eau...un kit de gobelets en carton, sucre et le premier kilo de café.

Triporteur  au prix de 9990€ H.T (prêt à servir)

http://www.baristamove.com/

 

Café nomade Alto Café

 

Alto Café

Enseigne qui se définit comme spécialiste du de café mobile : monoproduit pour une plus grande expertise sur le café

Démarche responsable sur la gestion de l’eau, les emballages, les filières d’approvisionnement éthiques…

Tricycle lancé en 2011

http://altocafe.com/

 Café nomade Vélo Café

Vélo Café

Café italien servi sur un vélo danois

Place de la Bourse à Paris de 9h15 à 17h

Le vélo café et le barista peuvent être loués pour toute occasion

http://www.velocafe.fr/

Après une période difficile pour le petit noir, peut être un redémarrage  grâce à de nouveaux modes de consommation 

D’après Bernard Boutboul sur son blog (http://bboutboul.canalblog.com/archives/2011/05/index.html), plus de 90 % des cafés ont disparu en un siècle. En 1960 on en comptait 200 000 et en  2010, on en compte tout juste 30000.

Une des explications avancée est la non prise en compte par les cafetiers traditionnels de la féminisation de la société à laquelle le petit café traditionnel ne répond plus. Les jeunes attendent, eux aussi, des lieux plus conviviaux avec des ambiances design, lounge et confortables.

Dans les tendances de nouveaux concepts, les boissons chaudes reviennent très fort avec l’émergence de nouvelles enseignes comme Starbucks Coffe ou Colombus Café… La boisson chaude est empreinte de partage, de convivialité et de réconfort. Elle se fait de plus en plus chaude et suave pour plus de plaisir.

Au-delà de ces lieux à la mode, il existe aussi de nouveaux modes de consommation émergeants. La nomadisation en est un. Avec des triporteurs, la consommation de café se met en scène et devient pratique, agréable, fun, animée. Une manière de retrouver un nouvel élan sur d’autres segments de consommateurs.

A lire également

Nos grands mères ont du talent : des recettes inspirées, créées et vendues par des seniors !

Le 26/07/2017

Alors que le chômage des seniors ne cesse d’augmenter, une start-up a décidé d’en faire un facteur de différenciation positive en misant sur le savoir-faire des seniors… A l’heure où les problématiques de consommation "senior" sont très questionnées, l’enseigne offre un potentiel terrain d’observation des usages "seniors" grandeur nature...
[...]

Biodéchets : des ressources alimentaires en or !

Le 26/07/2017

La valorisation des biodéchets, enjeu environnemental conséquent et reflet d'une prise de conscience sociétale, est devenue une tendance de fond aujourd'hui. Les déchets organiques représentent environ 40 % de la totalité des résidus. Des starts-up aux acteurs de la restauration, certains ont décidé de profiter de ce nouveau potentiel.

Restauration commerciale, chiffres clés et tendances 2016

Le 19/07/2017

Affecté par les attentats, le marché français de la restauration affichait une grise mine début 2016. Il consolide pourtant ses performances fin 2016. En pleine métamorphose, la restauration commerciale trouve de nouvelles opportunités axées notamment sur la digitalisation, les nouveaux lieux de consommation, de nouveaux segments...