La première autoroute électrique en Allemagne ?

Le 09 septembre 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Le provider énergétique E.O.N a annoncé en août dernier avoir installé la première borne de recharge pour véhicules électriques de l'autoroute A8. L’Allemagne confirme ainsi avoir une longueur d'avance sur ces homologues européens.

Si l'Allemagne ne soutient pas le développement du véhicule électrique par des primes à l'achat, elle entend favoriser l'émergence de la mobilité électrique en soutenant la recherche, mais aussi en développant les infrastructures de recharge. C'est ainsi qu'EON a installé la première borne de recharge rapide sur l'autoroute A8 à hauteur de la sortie Irschenberg, en Bavière, au sud de l'Allemagne. Utilisant le protocole Chademo, la borne a une puissance de 50kW, et permet de recharger le véhicule en 20 à 30 minutes. Cette expérimentation sera facturée aux utilisateurs de la borne à un tarif unique de 5€.

EON a pour projet de développer un réseau de bornes plus important mais surtout de proposer une solution de recharge encore plus rapide, identique en termes de temps à un plein d'essence. Car l'énergéticien sait qu'une recharge très rapide rendra le véhicule éléctrique plus polyvalent et plus utilisé. Ruth Werhahn, directrice des projets de e-mobilité chez EON, pense même que de tels systèmes de recharge permettront à termes de relier Stuttgart à Francfort ou encore Munich à Salzbourg (entre 150 et 200km). De même, elle espère que de ces stations rapides permettront à des usagers n'ayant pas de garage d'avoir malgré tout leur propre véhicule électrique. A noter que l'électricité qui permettra la recharge provient des centrales hydroélectriques de l'énergéticien, information qui fait sens quand on sait que l'Allemagne a programmé sa sortie du nucléaire.

En France, le développement d'expérimentations sur autoroutes devrait débuter grâce au partenariat Renault/Vinci, qui ont annoncé en juillet 2011 l'installation prochaine de bornes de recharge rapide sur certaines aires de service et de bornes lentes sur des aires de covoiturage. Les premières installations devraient se faire d'ici fin 2011. Ces futures autoroutes électriques permettent d'envisager une plus grande polyvalence d'usage du véhicule électrique, c'est à dire au delà d'une mobilité urbaine quotidienne.

A lire également

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 13/10/17

Le 13/10/2017

Véhicules électrique - Renault - Pollution - Paris - Recharge électrique - Bus électrique - Hydrogène

Concours Crisalide Numérique : les mobilités bien représentées !

Le 13/10/2017

Le concours Crisalide Numérique a pour objectif d’identifier des entreprises bretonnes qui ont su se développer ou se différencier en intégrant des usages innovants du numérique dans leur organisation et sur leurs marchés; et de valoriser ces usages exemplaires auprès des entreprises bretonnes et des acteurs du territoire.

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 06/10/17

Le 06/10/2017

Ville - Voiture autonome - Batterie - Métaux - Aval automobile - Bornes de recharge - VTC - Avion électrique