Scoop.it : une plate-forme de création de media thématiques

05/09/2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Scoop.it est un service web lancé fin 2010 par Goojet, une start-up de la région de Toulouse dirigée par Guillaume Decugis et Marc Rougier : Scoop.it permet de collecter, organiser et partager l’information sur le ou les sujet(s) de son choix en y apportant ses propres commentaires.

Pour désigner le service qu’ils mettent à la disposition des Internautes, les créateurs de Scoop.it utilisent le terme de "curateur" : "curator" en anglais désignant le commissaire qui sélectionne, assemble, met en valeur et commente les œuvres présentées dans une exposition. En d'autres termes, chaque utilisateur de Scoop.it devient le rédacteur en chef de son propre journal en ligne.

Scoop.it est donc un outil au service de la veille, dont l’efficacité et la pertinence reposent sur la dimension humaine qui intervient dans la sélection des informations.

Les informations sont sélectionnées à partir de deux types de sources : celles proposées par Scoop.it et celles que propose l’utilisateur lui-même.

Pour accéder à Scoop.it il faut dans un premier temps adresser une demande d'invitation au webmaster pour obtenir un accès.

Ensuite voici les étapes à suivre pour bénéficier des services de Scoop.it :

1- choisir un sujet à traiter (en anglais "create a topic")

2- sélectionner les sources à l’aide de mots-clés parmi les sources proposées par Scoop.it

3- ajouter des sources en cliquant à partir d’une liste, ou manuellement en écrivant une adresse url

Apparaît alors à l'écran un tableau ou "dashboard" :

  • à gauche les recherches et flux rss que vous avez sélectionnés ("suggested content")
  • à droite les contenus publiés ("published content")

4- en haut à droite :

  • "Curate" permet d’ajouter du contenu à sa page
  • "View" rend public le contenu

On accède à la page consacrée à un sujet sur Scoop.it par son adresse url spécifique.
Exemple : www.scoop.it/t/blog-high-tech (créé par Valentin Pringuay, auteur du blog Webtribulation.com)

Pour Marc Rougier, co-dirigeant de Goojet, le modèle économique de Scoop.it repose sur deux axes :

  • la commercialisation d’espaces publicitaires et l’intégration de contenus publicitaires finement ciblés
  • le développement d’une offre professionnelle payante, avec des fonctionnalités plus élaborées.

Sur le même principe que Scoop.it, Paper.li permet de composer son propre journal à partir d’informations collectées sur diverses sources web. Toutefois dans Paper.li la diversité des sources est moindre et la sélection s’opère automatiquement, sans la possibilité d’intervention humaine qui est l’un des atouts de Scoop.it

_______

En savoir plus :

A lire également

Enquête 2015 sur les pratiques de veille et intelligence économique des entreprises bretonnes

Le 29/04/2015

Portée par CCI Innovation Bretagne et réalisée par l'ARIST Bretagne, en partenariat avec les CCI bretonnes, la Région Bretagne, BDI et la Direccte, cette enquête permet de recueillir et analyser les pratiques de veille et IE des entreprises de la région, de mesurer leurs réussites et difficultés, enfin d'enregistrer les principales évolutions.

La Région Bretagne ouvre les données sur ses marchés publics

Le 15/04/2015

Soutenue par la Région Bretagne, l'association Breizh SBA vient d'ouvrir le portail My Breizh Open Data - Marchés publics. Objectif : rendre la commande publique lisible et accessible à tous.

La CGPME et l'ANSSI publient un guide des bonnes pratiques de l'informatique

Le 15/04/2015

Douze règles pour sécuriser vos équipements numériques : c'est l'objet du guide publié conjointement par l'Agence nationale de sécurité des systèmes d'information et la Confédération générale des PME.