KelBillet.com : un modèle économique fondé sur le développement des services aux voyageurs et aux entreprises

Le 02 septembre 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
3 questions à Yann Raoul créateur de l’entreprise rennaise KelBillet et du portail KelBillet.com, sur son activité et son modèle économique.

Yann Raoul, présentez-nous votre entreprise et les étapes clés de votre développement ?

J’ai développé un site de mise en relation de voyageurs pour la revente de billets de trains d’occasion. Quand le site a atteint un nombre de visiteurs significatif, j’ai créé l’entreprise KelBillet, c’était en 2009.

Aujourd’hui, nous sommes 7 personnes et bientôt 8 et le site compte plus de 460 000 membres et 1500 000 recherches de billets par mois. Nous sommes leader sur notre marché.

En 2010, nous avons fait appel à des Business Angels, qui ont apporté 200 000 € à l’entreprise pour accompagner sa croissance rapide.

Comment préparez-vous l’avenir ? 

L’objectif est de doubler l’audience du site tous les ans et de consolider notre modèle économique.

Nous avons l’avantage d’être sur un marché porteur :

- le transport ferroviaire de voyageurs est en croissance et prend des parts de marché à la voiture.

l’ouverture à la concurrence du marché du transport ferroviaire favorisera l’arrivée de nouveaux opérateurs français ou étrangers

- le secteur du tourisme se porte bien.

- les voyageurs sont très demandeurs d’informations et de conseils car se déplacer devient de plus en plus complexe en raison de la multitude d’opérateurs présents.

Mais nous restons vigilants sur ce qui pourrait freiner notre développement : l’émission par la SNCF de billets non cessibles comme l’e-billet par exemple ou le ralentissement de l’activité économique et la baisse des dépenses de communication des entreprises qui pourrait en découler.

Notre stratégie consiste à miser sur l’innovation et la création de nouveaux services destinés à faciliter la préparation de voyages en France et en Europe. Nous venons de lancer le 1er moteur de recherche multi-transports (train, avion, car, covoiturage) qui permet de comparer et de trouver la meilleure solution transport pour une destination donnée.

Pouvez-vous nous préciser votre modèle économique ?

La mise en relation entre le vendeur et l’acheteur de billet est gratuite.

Notre rémunération est basée sur la facturation de prestations périphériques :

- la vente de solutions de communication sur mesures aux entreprises : nous mettons à leur disposition des espaces publicitaires avec des possibilités de géo-ciblage. La facturation se fait au clic, à l’impression ou à la vente. Nos annonceurs sont les opérateurs de transport dont la SNCF, les organisateurs ou distributeurs de voyages, les éditeurs de guides touristiques ... Nous prospectons aussi les collectivités locales.

- la mise en place des partenariats commerciaux sur le portail multi-transports : l’internaute paie directement l’opérateur de transport qui est facturé au clic ou reverse une commission à Kelbillet.

- une offre de services Premium et donc payants aux voyageurs : les abonnés sont alertés lorsqu’un billet correspondant à leur recherche est mis en ligne et ils ont un accès réservé.

Lien vers le site KelBillet.com

A lire également

« Mes courses pour la planète » édition 2015, l'observatoire de la consommation responsable

Le 21/10/2015

A l'initiative de l’agence d’information Graines de Changement, cet observatoire de la consommation responsable 2015 fait un état des lieux sur cette consommation responsable en France avec mise en exergue des chiffres clés, tendances et évolutions...

La consommation alternative se cherche

Le 12/10/2015

Les usages alternatifs à la consommation courante semblent séduire les français, mais le nombre des utilisateurs tend a augmenter modérément depuis cinq ans.

Vente en ligne : poids économique et stratégies des acteurs

Le 10/06/2015

L'Insee a mené une enquête auprès des entreprises de plus de 10 personnes proposant la vente de produits ou de services via Internet. Les résultats montrent à la fois l'importance croissante de cette activité en France et les principales tendances de l'offre proposée par les acteurs de la vente en ligne.