Le courtage en travaux : un modèle économique innovant

31/08/2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

L'activité de courtage s'est inscrite dans le paysage des services au cours des années 2000 : on trouve ainsi sur le marché des courtiers en assurances, en immobilier, en crédit, en automobiles. Il existe même dans les Pages Jaunes une rubrique "courtiers en vins".

Mais les plus connus sont aujourd'hui les courtiers en travaux, dont la clientèle est composée à la fois de particuliers et d'entreprises. Preuve que l'activité de courtier en travaux présente un potentiel de développement, l'APCE (Agence Pour la Création d'Entreprise) a publié en mars 2011 une fiche professionnelle (consultable à la CCI de Rennes) décrivant les conditions d'exercice de ce métier, qui compterait environ 600 professionnels en France.

Le courtier est un intermédiaire entre l'offre et la demande : sa mission est d'optimiser la satisfaction aussi bien du client final que de l'offreur/prestataire : qualité de la prestation, gain de temps, budget optimisé.

L'activité de courtier en travaux se structure avec deux groupements professionnels : le GNCTI (Groupement National des Courtiers en Travaux Indépendants) et la FFCT (Fédération Française du Courtage en Travaux).

Plusieurs réseaux de franchisés se sont développés ces dernières années dans le courtage de travaux : notamment Illico Travaux et Activ Travaux.

Retrouvez un décryptage du modèle économique d'Activ Travaux sur Thémavision en cliquant ici.

A lire également

Enquête 2015 sur les pratiques de veille et intelligence économique des entreprises bretonnes

Le 29/04/2015

Portée par CCI Innovation Bretagne et réalisée par l'ARIST Bretagne, en partenariat avec les CCI bretonnes, la Région Bretagne, BDI et la Direccte, cette enquête permet de recueillir et analyser les pratiques de veille et IE des entreprises de la région, de mesurer leurs réussites et difficultés, enfin d'enregistrer les principales évolutions.

La Région Bretagne ouvre les données sur ses marchés publics

Le 15/04/2015

Soutenue par la Région Bretagne, l'association Breizh SBA vient d'ouvrir le portail My Breizh Open Data - Marchés publics. Objectif : rendre la commande publique lisible et accessible à tous.

La CGPME et l'ANSSI publient un guide des bonnes pratiques de l'informatique

Le 15/04/2015

Douze règles pour sécuriser vos équipements numériques : c'est l'objet du guide publié conjointement par l'Agence nationale de sécurité des systèmes d'information et la Confédération générale des PME.