Appel à Projets E-santé2 (date limite : 14/11/11)

Le 13 juillet 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Investissements d'avenir
François Baroin (Economie, Finances, Industrie) Xavier BERTRAND (Travail,Emploi Santé), Eric Besson (Industrie,Energie, Economie numérique), Nora Berra (Santé), René Ricol, Commissaire général à l’Investissement, lancent aujourd’hui l’appel à projets « Développement de services numériques pour la santé et l’autonomie ».

Mise à jour :

A la demande des porteurs de projets, les échéances de l'appel à projets e-santé n°2 "Développement de services numériques pour la santé et l'autonomie" du Fonds national pour la société numériques (FSN) sont reportées. La date de clôture de dépôt des "déclarations d'intention" est dorénavant fixée au 14 novembre 2011. La date de clôture de l'appel à projets (dépôt des dossiers de soumission) est fixée au 30 janvier 2012.

Les porteurs de projets sont invités à télécharger l'avenant n°1 du cahier des charges précisant les nouvelles dates de clôture de l'appel à projets sur les sites :

>> http://investissement-avenir.gouvernement.fr  
>> http://www.industrie.gouv.fr/fsn/e-sante
>> http://www.telecom.gouv.fr/fsn/e-sante
>> http://cdcinvestissementsdavenir.achatpublic.com

 

Cet appel à projets, doté de 30 millions d’euros pour soutenir de l’ordre de 10 à 15 projets, a pour objectif de faire émerger des modèles économiques du secteur de l'e-santé via des démonstrateurs à échelle représentative, proposant un ensemble de services et reposant sur un large partenariat (entreprises industrielles, établissements de recherche, acteurs de l’assurance et de la prévoyance…). Il couvre les services visant à améliorer la santé et le bien-être, à faciliter l’autonomie, à prévenir et limiter la dépendance, aussi bien dans les lieux de vie que dans les lieux de soins.

Les axes thématiques :

  • informer, éduquer, conseiller les patients et faciliter leur participation à la prise en charge,
  • accompagner, assister, suivre les personnes en perte d’autonomie ou exposées à un risque de perte d’autonomie,
  • prévenir la dépendance ou en limiter les effets,
  • améliorer la prise en charge médicale ou soignante des patients atteints d’une maladie chronique ou aigue,
  • améliorer le bien-être et la sécurité des personnes âgées, malades ou handicapées,
  • faciliter la relation entre les différents intervenants (médicaux, sociaux, aidants…) et les patients,
  • améliorer le rapport qualité / coût de l’offre de soins.

 

L’appel à projets « Développement de services numériques pour la santé et l’autonomie » est organisé en deux phases : la phase de déclaration d’intention sera close le 30 septembre 2011 à midi et la phase de candidature s’achèvera le 15 décembre 2011 à midi.

 

>> Pour télécharger l’appel à projets : cdcinvestissementsdavenir.achatpublic.com

>> Pour en savoir plus sur les investissements d’avenir, consultez le site internet : investissement-avenir.gouvernement.fr

Sources

http://www.sante.gouv.fr/lancement-de-l-appel-a-projets-developpement-de-services-numeriques-pour-la-sante-et-l-autonomie.html

A lire également

Concours Mondial Innovation 2030 : une seconde vague de sélections est ouverte jusqu’au 15 mai 2014

Le 31/03/2014

La commission Innovation présidée par Anne Lauvergeon a rendu son rapport le 11 octobre dernier et retenu la Silver Economy parmi les 7 ambitions pour une France Innovante en 2030.

Appel à projets « Objets connectés et santé » lancé par AXA Seed Factory et Withings (date limite : 30 juin 2014)

Le 20/03/2014

AXA Seed Factory, fonds d’amorçage spécialisé dans le domaine du numérique autour des métiers de l’assurance et la banque, et Withings, société française spécialisée dans la création de produits communicants et d’applications dédiées, viennent de lancer un appel à projets.

3ème Appel à projets EXAPAD : Expérimentations et évaluation de solutions pour l'autonomie des personnes âgées (date limite : 25 avril 2014)

Le 20/03/2014

Les personnes âgées souhaitent préserver leur autonomie et pouvoir rester à domicile le plus longtemps possible. Pour faire face à ce défi, la Ville de Paris et ses partenaires souhaitent avec EXAPAD encourager le développement des technologies du bien vieillir.