Un euro-conteneur vert pour l'Europe

29/06/2011 (modifié le 11 juil. 2011)

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Dans notre article du 18 avril derniernous évoquions l'intérêt qu'il y aurait à voir se développer un "euro-conteneur 33 palettes " (45' pallet wide, ou PW) pour le transport maritime à courte distance. Un "manifeste pour le 45' palletwide: un conteneur vert pour l'Europe" vient d'être publié dernièrement par Claude Bouley, Directeur Business & Development Support au sein de Géodis Global Solutions et fervent défenseur de ce type de conteneur. S'il était davantage utilisé en transport intra-européen (et même intercontinental), il pourrait, selon cet expert, à la fois "générer des économies de carburant (plus de 110 millions de litres par an) et d'émissions de CO² (réduction de 790 000 tonnes de CO²); faciliter le report modal de la route vers le rail, la voie d'eau ou les autoroutes de la mer, réduisant d'autant les nuisances du trafic routier; et diminuer les coûts logistiques des entreprises et donc des produits". 

Ce plaidoyer très argumenté de 17 pages analyse successivement les impacts du 45' PW sur des chargements en vrac conditionné et palettisé, un exemple concret, ainsi que les conséquences potentielles du développement de ce conteneur chez les transporteurs routiers, les compagnies maritimes ainsi que la communauté des citoyens européens. La généralisation de l'utilisation du 45' PW, qui contribuerait à atteindre les objectifs ambitieux du Livre Blanc, supposerait toutefois une modification de la Directive européenne 96/53 ainsi qu'une incitation des compagnies maritimes à utiliser ce type d'équipement. Vu que les thématiques de ce manifeste sont au coeur des enjeux économiques et politiques actuels de développement durable et de préservation de l'environnement, il serait urgent que la modification de cette directive soit demandée.

A lire également

Chasser les gaspillages en dessinant vos flux

Le 16/11/2015

Votre entreprise n’a de raison d’exister que pour apporter un produit/un service à un client. Pour le réaliser, de nombreux flux (biens, personnes, informations, argent) sont nécessaires. Mais tous ces flux, créent-ils vraiment de la valeur pour le client ? Ne seraient-ils pas plutôt une source de gaspillages ?

L'usine du futur propulse la supply chain au premier plan

Le 18/09/2015

Dans la smart factory, l’usine 4.0 ou l’usine du futur, les opérateurs, les machines, les produits, les chaînes et les sites de production communiquent et interagissent entre eux. Et le chef d’orchestre de tous ces échanges n’est autre que la supply chain.

La logistique au cœur de la compétitivité française

Le 10/09/2015

Le gouvernement a décidé de prendre les choses en main en concertant les acteurs de la logistique pour nouer le lien et bâtir une politique commune et partagée pour que la logistique française de demain devienne un levier de compétitivité pour les entreprises françaises.