Du lait local dans le Lolo de Marguerite chez Leclerc.

Le 08 juillet 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Au milieu du rayon frais du Leclerc de Dinan, un distributeur de lait vient d’être installé, en provenance d’un producteur local installé à 15 km du magasin.

Lolo de marguerite 1 

  • Lait pasteurisé
  • Demi-écrémé
  • Issue de la ferme La Renaudais
  • Bouteille achetable à 15 cts d’€ et réutilisable
  • DLC de 10 jours
  • Emission d’un ticket de caisse qui atteste de la quantité
  • 0,79 € le litre

 

Le distributeur est situé dans la surface de vente et non sur le parking comme à l’accoutumée et des incitations visuelles guident l’acheteur vers l’automate. Le Magasin Leclerc marque son fort intérêt pour le projet puisqu’il a même retiré son offre demi-écrémée du linéaire lait frais LS pour favoriser l’utilisation du Lolo de Marguerite.

Un "vrai" circuit court

Les investissements nécessaires (environ 40000€) ont été pris en charge par Leclerc. L’initiative est présentée comme partenariat visant à éliminer les intermédiaires (dont les industriels) et à rémunérer directement le producteur. Les 2 protagonistes y trouvent leur intérêt en termes de marge tout en préservant un prix de vente placé pour le consommateur (- 15 à 30 cts par rapport au lait frais Candia ou Lactalis).

L’élément différenciant par rapport aux initiatives passées est que le consommateur conserve son « unicité » de lieu de courses, frein souvent identifié au développement des circuits courts qui imposent souvent un éclatement des approvisionnements.

Assurance de la provenance, sécurité du lait pasteurisé, réduction écologique des transports, soutien à l’économie locale et qualité gustative d’un lait de ferme… Autant de qualités liées au projet qui devraient rencontrer les attentes des consommateurs.

A suivre donc pour voir si les volumes vendus permettront au producteur de rémunérer ses 2 heures de travail quotidien et si Leclerc pourra démultiplier cette expérimentation sur d’autres sites.

Lolo de marguerite 2

A lire également

Les nouvelles recommandations Anses, des impacts en IAA ?

Le 27/04/2017

L'Anses a publié les nouvelles recommandations nutritionnelles en terme de santé publique. De nouvelles catégories d’aliments, des contaminants alimentaires repérés et des habitudes alimentaires observées déterminent des objectifs de fréquence et de portions de consommation. Ces nouveaux repères ne seront pas sans conséquence pour le foodservice.

Gamme classique Brasserie de l'Hermine

La Brasserie de l’Hermine affiche un ancrage régional… pour revendiquer son identité gustative !

Le 24/04/2017

Capitaliser sur son identité régionale, c’est le positionnement opté par de nombreuses marques. La Brasserie de l’Hermine, fière de porter certains attributs bretons, fait le choix d’un ancrage régional plus modéré, inscrivant ses origines dans une histoire plus large pour assumer la "belgitude" de ses bières et revendiquer son caractère gustatif !

Chiffres clefs 2016 de la consommation de produits biologiques en France

Le 22/03/2017

L’Agence BIO avec l'appui du CSA vient de publier son baromètre 2017 de consommation et de perception des produits biologiques en France. Principaux enseignements...