Du lait local dans le Lolo de Marguerite chez Leclerc.

Le 08 juillet 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Au milieu du rayon frais du Leclerc de Dinan, un distributeur de lait vient d’être installé, en provenance d’un producteur local installé à 15 km du magasin.

Lolo de marguerite 1 

  • Lait pasteurisé
  • Demi-écrémé
  • Issue de la ferme La Renaudais
  • Bouteille achetable à 15 cts d’€ et réutilisable
  • DLC de 10 jours
  • Emission d’un ticket de caisse qui atteste de la quantité
  • 0,79 € le litre

 

Le distributeur est situé dans la surface de vente et non sur le parking comme à l’accoutumée et des incitations visuelles guident l’acheteur vers l’automate. Le Magasin Leclerc marque son fort intérêt pour le projet puisqu’il a même retiré son offre demi-écrémée du linéaire lait frais LS pour favoriser l’utilisation du Lolo de Marguerite.

Un "vrai" circuit court

Les investissements nécessaires (environ 40000€) ont été pris en charge par Leclerc. L’initiative est présentée comme partenariat visant à éliminer les intermédiaires (dont les industriels) et à rémunérer directement le producteur. Les 2 protagonistes y trouvent leur intérêt en termes de marge tout en préservant un prix de vente placé pour le consommateur (- 15 à 30 cts par rapport au lait frais Candia ou Lactalis).

L’élément différenciant par rapport aux initiatives passées est que le consommateur conserve son « unicité » de lieu de courses, frein souvent identifié au développement des circuits courts qui imposent souvent un éclatement des approvisionnements.

Assurance de la provenance, sécurité du lait pasteurisé, réduction écologique des transports, soutien à l’économie locale et qualité gustative d’un lait de ferme… Autant de qualités liées au projet qui devraient rencontrer les attentes des consommateurs.

A suivre donc pour voir si les volumes vendus permettront au producteur de rémunérer ses 2 heures de travail quotidien et si Leclerc pourra démultiplier cette expérimentation sur d’autres sites.

Lolo de marguerite 2

A lire également

RE-BELLES, RE-GRAINED… : les produits "100% récup" ont vraiment leur mot à dire…

Le 10/01/2018

S’intéresser à l'anti-gaspi, c’est s’intéresser à chaque maillon de la chaîne de valeur : sélection de la matière première et des emballages, gestion et traitement des déchets... L’audace et l’inventivité sont nécessaires dans un contexte devenu favorable où le consommateur est demandeur et l’impact "image" si puissant… !

Tremplin, un jus issu de pommes dont les vergers sont en conversion vers le bio.

Le 08/01/2018

Avec plus de 7 milliards d'euros de chiffre d'affaire en 2016 et des ventes en croissance de 20% le marché du bio performe et n'arrive pas toujours à répondre à la demande. L’accompagnement de la conversion reste une priorité pour certains distributeurs comme Biocoop, afin de développer l’agriculture biologique en France. Exemple du jus Tremplin…

Consomm-acteurs : les entreprises qui mettent le bien-être animal au cœur de leur projet d'innovation.

Le 11/12/2017

Biodiversité, sauvegarde des espèces menacées, bien-être animal… Les exigences des consommateurs vont en faveur des produits "animal friendly"… Entre 2011 et 2017, les innovations positionnées "éthique - animal" ont été multipliées par 4 en Europe. Point sur ces innovations qui axent leur communication sur l'éthique.