13 milliards d'euros en 2015 pour le commerce sur téléphone mobile

Le 01 juillet 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Selon une étude menée par Xerfi, le commerce sur le mobile ou m-commerce devrait atteindre les 13 milliards d’euros à l’horizon 2015. Pour l’année dernière, l’activité pesait 500 millions d’euros. Un quart des mobinautes ont effectué un achat directement de leur téléphone portable.

Un nouveau comportement des consommateurs qui se développe à grande vitesse. Avec le m-commerce c’est une nouvelle donne que doivent intégrer les distributeurs dans leur application mercatique. En effet déjà 4 millions de personnes ont déjà acheté des produits à partir de l’utilisation de leur portable. Les commerçants ont tout intérêt à intégrer cette évolution des comportements dans leurs offres commerciales, une stratégie intégrant le web mobile. Cet outil dématérialisé procure la possibilité d’utiliser les cartes de fidélité, les offres promotionnelles comme les coupons réponse à l’attention du chaland nomade d’aujourd’hui. Seules 15% des enseignes ont développé des applications qui permettent au mobinaute de commander ses achats à partir de son téléphone.


Familiarisé par le e-commerce, le mobinaute s'approprie ces nouvelles pratiques d’achat. Il reste que quelques freins demeurent à l'utilisation de cet outil d’achat de la part des utilisateurs. Le mobinaute est amené à exposer sa vie privée au fil de ces pérégrinations quotidiennes. La géolocalisation, l’utilisation des données personnelles, la sécurisation des paiements à distance demeurent des obstacles psychologiques au déploiement généralisé du m-commerce à ce jour. Mais ces objections n’entachent en rien la promesse du développement de ce mode de consommation.

A lire également

Challenge du Commerce : promouvoir et récompenser les commerçants dynamiques.

Le 18/11/2016

Le Challenge du Commerce et des Services est une occasion de mettre en lumière l’activité des commerçants, des prestataires de services, et des unions commerciales.

Passion Commerce : Les commerces du Pays de Rennes à l’honneur.

Le 30/09/2016

Quel commerce pour demain ? Renaud Sore-Larregain a apporté des clés de compréhension sur les évolutions des offres aux consom’acteurs. La dernière édition de Passion Commerce à la CCI Rennes mettait le focal sur ces nouveaux commerçants qui anticipent les exigences des consommateurs.

L'aide Stop essuyage

Risques professionnels en restauration : aide financière sèche-verres

Le 06/09/2016

Suite à une étude qui a été réalisée sur les TPE en 2013, il s’est avéré que le métier de la restauration était un métier à risque (chute dans les escaliers, chute en cuisine et en salle, des coupures avec des couteaux, des coupures avec du verre cassé).