L'exclusion numérique des seniors?

Le 23 juin 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Avec l'explosion du matériel et du contenu multimédia, on peut se poser la question de l'égalité des français en matière d'équipement numérique. Toutes les catégories de la population sont elles à la même enseigne? Qu'en est-il des seniors? Et s'il y a "fossé", pour quelles raisons et quelles sont les propositions d'actions?

Si la multiplication des équipements numériques est réelle : tablettes (+296%), smartphones (+53%), ordinateurs (+13,8%), tous les français sont-ils pour autant bien équipés ? Qu’en est-il des personnes âgées ? Y a-t-il un fossé numérique ?

Un rapport gouvernemental, remis par le Conseil d’Analyse Stratégique, dresse l’état des lieux.

Comparativement aux autres pays européens, les seniors français sont moins connectés. Après 65ans, 18% seulement utilisent internet contre 65% des danois et 68% des finlandais de la même tranche d’âge.

Ce fossé ne correspond pas à une fracture géographique, les zones rurales étant relativement bien pourvues. Il est davantage à rechercher vers :

  • l’usage : les équipements et interfaces logicielles ne sont pas toujours conçus pour des utilisateurs de tous les âges. Ils confrontent souvent les personnes âgées à la réalité de leur vieillesse : baisse de la vue, problème de mémoire, d’audition… Le « design pour tous » a du chemin à faire.
  • le financement des équipements : les équipements TIC adaptés facilitant l’autonomie en matière de santé, mobilité, sécurité… représentent un budget conséquent et leur utilisation n’est pas intégrée dans les systèmes de remboursement.
  • l’intérêt : il faut mettre davantage l’accent sur les opportunités ouvertes par les TIC plutôt que sur les risques d’exclusion. Il y a discrimination ou exclusion pour les jeunes générations mais pas pour les seniors. Pour cette cible, les TIC doivent être pensées comme un outil au service de leur autonomie et de leur qualité de vie.

L'une des trois propositions du rapport est de "familiariser les personnes âgées aux outils numériques par un accompagnement personnalisé et des logiciels, voire des matériels, adaptés". Cela leur permettrait de "correspondre plus aisément avec leurs proches, de bénéficier d’un suivi médical à distance, et ainsi de rester chez elles plus longtemps".

Les TIC au service du maintien à domicile ?

Résumé du rapport "Le fossé numérique en France" par le Centre d'Analyse Stratégique

A lire également

Des outils numériques au service de la relation pharmacien-patient

Le 06/08/2014

A la fois professionnel de santé et commerçant, le pharmacien d'officine est souvent le point d'entrée dans le parcours de soins. Son rôle de conseil a été renforcé par les récentes évolutions réglementaires. Dossier pharmaceutique, applications pour smartphones... : de nouvelles solutions servent de support à la relation pharmacien - patient.

La m-santé à la recherche d'un modèle économique

Le 14/05/2014

Les applications et dispositifs de M-santé se multiplient de façon exponentielle, notamment avec l'essor des objets connectés. Pourtant peu de services ont trouvé un modèle économique viable. Des récentes études du BCG et des exemples de services M-Santé déployés permettent d'esquisser des recommandations sur les business models à tester.

Contrat de Filière Silver Eco

Contrat de filière Silver Economie : analyse et recensement des actions engagées

Le 20/03/2014

Le Contrat de filière de la Silver Économie a été signé le jeudi 12 décembre dernier en présence d’acteurs privés et publics du secteur par Arnaud MONTEBOURG, Michèle DELAUNAY et Gilles SCHNEPP, président de la FIEEC et PDG de LEGRAND. 3 mois après son lancement, les premières actions sont lancées parmi les 60 propositions de ce contrat.