Rendre son commerce accessible

Le 20 juin 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
*Faciliter l’accessibilité des commerces à tous, quel que soit le handicap c’est améliorer l’accès et l’usage à toute personne handicapée.*

Avant le 1er janvier 2015 en application de la loi 2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, tous les établissements qui reçoivent du public devront se mettre aux normes pour accueillir les personnes handicapées physiques, auditives, visuelles, mentales, cognitives ou psychiques.
L’accessibilité est une des conditions essentielles permettant à chacun de participer à la vie de la collectivité et d’exercer les actes de la vie quotidienne. Jeunes ou moins jeunes, nous sommes tous en situation de handicap potentiel ou avéré : parents d’enfants avec poussettes, personnes accidentées ou handicapées, quel que soit le handicap, personnes âgées… Améliorer la qualité de l’accès, c’est faciliter l’usage pour tous à tous les âges de la vie.
En vous donnant les moyens d’accueillir tous les publics, vous pourrez bénéficier de retombées économiques nouvelles, accroître votre activité et augmenter le nombre de vos clients. En retour vous accomplirez une démarche citoyenne.

Accessibilité : guide d'accompagnement des commerçants.

A lire également

Le logiciel de caisse sécurisé obligatoire pour la gestion des magasins.

Le 30/01/2017

A partir du 1er janvier 2018, les entreprises assujetties à la TVA seront dans l’obligation d’utiliser un logiciel de caisse enregistreuse.

Fin des sacs en plastique à compter du 1er juillet 2016.

Le 17/06/2016

C'est la fin des sacs en plastique à usage unique dans les commerces. Cette mesure d’interdiction était prévue dans la loi du 17 août 2015 avec effet au 1er janvier 2016.

Commerçants : la détaxe pour les clients étrangers

Le 31/05/2016

Les voyageurs, qui ont leur résidence habituelle dans un Etat non membre de l'UE ou dans un Etat tiers, peuvent avoir la TVA déduite du prix des marchandises achetées en France.