La supply chain verte : de la prise de conscience à l’action

19/05/2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

La mise en place d’une supply chain verte vise à minimiser l’empreinte environnementale d’un produit tout au long de son cycle de vie, depuis sa conception, son sourcing, sa fabrication, sa logistique… et même durant sa seconde vie, au travers de son recyclage et de la valorisation du produit usagé et de ses composants. Elle intègre aussi bien l’ensemble des opérations internes et externes à l’entreprise que l’utilisation du produit par le consommateur.

Après avoir analysé en 2008 les enjeux et la maturité des entreprises dans le domaine de la supply chain verte, dans le cadre de son Observatoire de la supply chain, la société BearingPoint vient de conduire une nouvelle étude sur cette thématique basée sur les réponses de 600 décideurs européens (responsables supply chain, industriels ou développement durable), dont les principaux enseignements sont les suivants : 70% des sociétés interrogées estiment que la supply chain constitue un véritable levier de performance économique, avec un retour sur investissement inférieur à 3 ans pour 47% d’entre elles; plus de la moitié utilise désormais des critères environnementaux pour mesurer la performance de leur supply chain ; enfin, deux tiers des entreprises ont adopté ou mettent actuellement en place une politique d’achat verte.  

Même si certaines statistiques de cet observatoire peuvent paraître élevées, suite sans doute à une forte représentation de groupes dans l’échantillon de l’enquête, cette étude apporte par ailleurs des pistes concrètes d’amélioration applicables à la plupart des entreprises : qu’il s’agisse d’évaluer sa maturité en termes de supply chain verte, de tirer le meilleur parti de ses collaborations avec les fournisseurs, de fédérer les forces vertes de son entreprise, de piloter la supply chain de seconde vie de ses produits….

A lire également

La logistique au cœur de la compétitivité française

Le 10/09/2015

Le gouvernement a décidé de prendre les choses en main en concertant les acteurs de la logistique pour nouer le lien et bâtir une politique commune et partagée pour que la logistique française de demain devienne un levier de compétitivité pour les entreprises françaises.

OBJECTIF CO2, les transporteurs se réengagent

Le 29/01/2014

La charte "Objectif CO2 – Les transporteurs s’engagent" a déjà fédéré plus de 1 000 entreprises du secteur du transport routier (18% des poids lourds en France soit 100 000 véhicules). Fondée sur une démarche volontaire, le transporteur s’engage pour trois ans à réduire ses émissions CO2.

Charte « objectif CO2 » : l’engagement s'élargit

Le 04/07/2013

A l’initiative du Ministère du développement durable, la circulaire du 27 Mai 2013 précise les modalités de mise en œuvre de la démarche « objectif CO2 : les transporteurs s’engagent ».