Référentiel générique HQE Construction

19/05/2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Comme pour la rénovation, les référentiels pour la construction vont devenir génériques à l'avenir, ce qui se traduira par la mise en place d'un référentiel unique applicable à toutes les activités du tertiaire. En effet, jusqu'alors, les référentiels de certification étaient segmentés par secteur (logistique, commerce, bureau, enseignement, hôtellerie, santé) et l'extension aux nouveaux secteurs se réalisait uniquement par l'ajout de nouveaux référentiels ou d'addenda. Ainsi certains secteurs, ou certaines activités (centres de congrès, data center...) relevant du tertiaire n'étaient pas couvertes par la certification. 

Ce référentiel générique 2011 sera accompagné d'un document "Indicateurs de performance conventionnelle du bâtiment", compatible avec les travaux de la SB Alliance, du CEN TC 350, et de HQE Performance.
Ce nouveau millésime très innovant fait désormais l'objet d'une phase d'appel à commentaires avant sa mise en oeuvre et vous pouvez donc :

  • prendre connaissance des différents éléments en cliquant ICI
  • adresser vos commentaires avant le 3 juin 2011 à technique@certivea.fr

N'hésitez pas à faire connaître vos positions dans le cadre de cet appel à commentaires.

Sources

Certivea

Auteur François Leblond, CCI Rennes

A lire également

Bilan Immobilier Logistique 2013

Le 03/02/2014

Une année contrastée pour l’immobilier logistique avec plus de 2 millions de m² placés en 2013, une hausse de 8 % par rapport à 2012. Le marché, porté par la grande distribution, a été soutenu par d’importantes clés en mains.

DTZ Research, Etude sur le marché des entrepôts

Marché des entrepôts au 1er semestre 2012

Le 09/10/2012

Durant cette période, le marché de l'immobilier logistique national s'est inscrit en retrait de 26% par rapport à la même période de 2011.

Premier semestre 2012 décevant pour le secteur de la logistique

Le 22/08/2012

Crise économique, ralentissement de la croissance, baisse de la consommation... Le contexte actuel ne laisse pas indifférent le secteur de la logistique et risque d'impacter durablement celui-ci. Mais des niches non saturées restent encore exploitables et promettent certaines opportunités.