Novostrea Bretagne : 1ère écloserie commerciale bretonne au coeur d'une zone Natura 2000

Le 17 mai 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Dans un contexte de crise ostréïcole, Novostrea Bretagne a développé un nouveau concept d’écloserie de mollusques marins intégré dans un écosystème classé Natura 2000. Celui-ci garantit une qualité sanitaire, une robustesse des naissains, une flexibilité des productions et minimise la consommation d’énergie et les impacts sur l’environnement.

La filière ostréïcole française traverse une véritable crise, liée aux aléas naturels et aux épizooties. L'activité d’écloserie ne peut s’exécuter qu’à proximité d'un milieu marin et doit « cohabiter » parfaitement avec son éco-système sans générer de déchets, ni de pollutions, ce qui en accroît la difficulté. En sa faveur, elle bénéficie d'une forte image de produits aux qualités nutritionnelles supérieures.

Activité  et offre de Novostrea Bretagne

Dans ce contexte, les fondateurs de Novostrea Bretagne, qui allient des expériences professionnelles dans le cadre de production aquacole et des travaux de R&D au sein de l’IFREMER ont créé l’entreprise et le concept associé Novostrea Bretagne qui vise à :

- Produire des naissains indemnes de toute épidémie, plus robustes et donc apporter une réponse alternative face à la raréfaction des ressources, véritable enjeu de pérennité pour la filière ;

- Réaliser une activité économique sans dégrader l’écosystème y compris au coeur d’une zone Natura 2000 ;

- Développer de manière économe une activité peu consommatrice d’énergie.

A ce jour, les dirigeants pensent développer des partenariats avec des ostréiculteurs pour accompagner et accélérer si nécessaire le déploiement de l’offre sur ce segment de marché.

Par la suite, les dirigeants envisagent de diversifier les types de mollusques produits en s’appuyant sur les méthodes développées et savoir-faire acquis au cours de la première phase.

Marché

Le naissain d’écloserie français représente actuellement 35% des besoins  annuels de naissains et devrait progressivement s’accroître pour atteindre 60% dans les années à venir. Le marché des huîtres creuses d’écloserie -diploïdes et triploïdes – a atteint 1.500 millions de spécimens en 2009, soit une croissance de 10% par rapport à 2008.

Clients

Le captage en milieu naturel est de qualité médiocre depuis trois ans et le marché des naissains est un marché de pénurie.

Les dirigeants de Novostrea Bretagne ont pour ambition de conquérir 10 à 15% de ce marché, adressant notamment mais pas uniquement à :

- Des nurseries indépendantes d’une écloserie, avec un besoin minimum de 300 millions de naissain d’écloserie ;

- Des ostréïculteurs en direct (Les ostréïculteurs de Bretagne sud représentant à eux seuls un marché de 200 à 400 millions de naissains d’écloserie).

Les démarches commerciales sont en cours. Des actions de prospection sont menées à l’occasion des salons de professionnels de la filière ostréicole.

Atouts techniques de Novostrea sur ses 3 axes principaux 

- Production du phytoplancton :

  • Filtration fine de l’eau de mer dans le Golfe du Morbihan de façon à éliminer les germes et les algues indésirables ;
  • Ensemencement avec des souches sélectionnées de façon à produire un « mix alimentaire » parfaitement adapté aux mollusques élevés et donc d’améliorer leur robustesse ;
  • Apport de lumière naturelle et des apports thermiques solaires dans une serre thermo régulée (utilisée dans la culture de tomates) ;
  • Pilotage de l’injection automatisée de CO2 notamment en fonction des niveaux de pH mesurés ;
  • Filtration fine, récupération de la chaleur avant rejet dans le milieu naturel de façon à éviter toute pollution microbiologique et tout impact thermique sur ce dernier. La chaleur récupérée couplée aux apports thermiques solaire est suffisante pour éviter un chauffage complémentaire de la serre ;
  • Effort de contrôle et de paramétrage, par exemple le contrôle mécanisé du phytoplancton par compteur (densité, taille…);

La maîtrise de la production du mix de phytoplancton permet de produire plusieurs types de mollusques

- Production de naissains

  • culture de naissains à partir de reproducteurs sélectionnés et garantis sains
  • chauffage des bains à faible consommation d’énergie du fait de la récupération de la chaleur

- Gestion des rejets et des déchets

  • Au-delà de la filtration fine des rejets et de la récupération des calories dans les effluents liquides, les mollusques morts ou non-conformes sont éliminés dans la filière « équarrissage » pour éviter toute contamination du milieu naturel ;
  • Au recours en produits d’entretien est substitué des méthodes mécaniques et thermiques (pas de chloration de l’eau, pas de sulfate…), usages de produits non impactants.

Ces différentes étapes s’inscrivent dans une démarché qualité, Novostrea Bretagne multipliant les autocontrôles afin de pouvoir assurer continuité et traçabilité de la production.

Cette approche globale permet non seulement de garantir la qualité sanitaire des naissains produits et de renforcer leur robustesse par une alimentation adaptée mais permet aussi de générer des gains significatifs en termes d’exploitation et d’améliorer de manière significative la rentabilité de Novostrea Bretagne (diminution prévisionnelle de 15 à 25% des charges d’exploitation). Les dirigeants de Novostrea Bretagne ont donc développé différentes stratégies qui leur permettent d'atteindre un positionnement compétitif, tout en cohabitant avec un écosystème naturel.

Sources

Novostrea Bretagne
M. Hervé Leroy
Banastère
56370 Sarzeau
contact@novostrea.eu

A lire également

La transition énergétique pourrait elle aussi bénéficier du crowdfunding

Le 08/04/2014

Le crowdfunding, outil de financement grand public rend le financement plus accessible aux PME et aux jeunes entreprises éco-innovantes. Les start-ups de la transition énergétique pourraient y trouver un nouveau véhicule de financement.

Vivapolis : Entrez dans l'offre intégrée de la ville durable pour prospecter les marchés internationaux

Le 22/10/2013

La ville durable dispose d'une marque "Vivapolis", pensée comme un nouveau modèle économique. Cette marque va permettre d'exporter un savoir-faire à la française du génie urbain.
Les entreprises de la ville durable se positionnent sur des marchés de niche à fort potentiel de développement international .

En quoi le capital naturel est-il une composante avérée de la stratégie des entreprises ?

Le 18/10/2013

Les entreprises interagissent au quotidien avec le capital naturel, que ce soit en amont de la chaîne de valeur, avec les fournisseurs ou en aval avec leurs clients. Comment prendre en compte ce capital dans la stratégie de l'entreprise ?