Le projet AMPARK, précurseur en transfert de technologie concernant la maladie de Parkinson

Le 19 avril 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Maladie de Parkinson
La maladie de Parkinson est une maladie dégénératrice touchant environ 2% de la population. Une équipe Rennaise teste actuellement un boîtier analysant les symptômes des patients afin d'adapter au mieux leur traitement.

Le projet AMPARK (pour évaluation Ambulatoire du Mouvement de la Maladie de PARKinson) est né en 2002, de la collaboration entre l’entreprise ESTAR (maître d’œuvre de projets électroniques), le médecin Philippe Le Cavorzin (chef de service au Centre de Rééducation Fonctionnelle de Rennes-Beaulieu et chercheur au CHR de Rennes) et diverses associations de parkinsoniens dont le CECAP (Comité d’Entente et de Coordination des Associations de Parkinsoniens).

La maladie de Parkinson est une maladie évolutive. Il n‘existe pour le moment aucun traitement curatif, les médicaments agissant seulement sur les symptômes. Ceux-ci n’étant pas toujours bien identifiés, il y a parfois risque de sur ou de sous-dosage entrainant de nombreux effets secondaires difficilement supportables (nausée, vomissements, hallucinations…). Ce projet a donc pour but de fournir une analyse précise des dysfonctionnements gestuels des malades pour définir plus efficacement leur état et donc leurs besoins en traitements.

Financé en partie par le CRITT Santé Bretagne et la Région Bretagne, ce projet a permis la création de deux générations de prototype d’analyse et bien qu’une commercialisation soit encore prématurée, de nombreuses données ont pu être recueillies et analysées. Le travail doit donc se poursuivre pour atteindre l’objectif final : l’adaptation médicamenteuse des patients.

Les principaux obstacles à ce projet restent la difficile miniaturisation du boîtier, le besoin de financement nécessaire à sa diffusion et les nombreux facteurs techniques à prendre en compte pour créer un outil simple d’utilisation et fiable.

Etant précurseur sur son domaine, l’équipe scientifique rennaise devrait publier fin mai les résultats de ces études, lors d’un congrès international sur le monitoring des systèmes embarqués à Glasgow.

A lire également

Opportunités Digitales 2014

Participez à la première rencontre francophone du numérique - Opportunités Digitales

Le 16/09/2014

Les 15-16 octobre prochain à Rennes, découvrez des solutions novatrices pour répondre aux problématiques que vous rencontrez dans votre métier. Venez exprimer vos besoins et découvrir les solutions de demain.

Le héros c'est toi ! Serious games développé par une association au CHU de Rennes

"Le Héros c'est toi !" un serious game développé au CHU de Rennes pour les enfants hospitalisés

Le 16/09/2014

A l’initiative des « P’tits Doudous de l’Hôpital Sud », une association d’infirmiers et de médecins anesthésistes du CHU de Rennes innove en utilisant le numérique pour faciliter la prise en charge des enfants lors des interventions chirurgicales, en proposant un jeu interactif sur tablette.

Zoom sur les 7 premiers projets Silver Eco retenus dans le concours "Innovation 2030"

Le 13/05/2014

Le 25 mars dernier, le Premier Ministre a dévoilé les 58 premiers projets retenus dans le cadre de la phase d'amorçage du Concours mondial d’innovation. Ce concours doit permettre de faire émerger les talents et les aider à développer en France des innovations dans chacune des 7 ambitions stratégiques sélectionnées par la Commission Innovation2030.