VigiSanté : la télémedecine au service du dépistage de d’hypertension artérielle

Le 18 avril 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Initié par trois groupes de protection sociale (Malakoff Médéric, Vauban Humanis et D&O), le projet VigiSanté est un programme de télémédecine incluant le dépistage, l’accompagnement et le suivi à domicile des personnes hypertendues, en relation avec les médecins traitants.

L’hypertension artérielle est aujourd’hui la pathologie cardiovasculaire la plus fréquente en France :10,5 millions de personnes suivent un traitement, soit près de 23% de la population de plus de 18 ans. 7 millions d’hypertendus seraient non traités et/ou non dépistés (CNAMTS – octobre 2007). Cette maladie chronique et les facteurs de risques qui y sont associés constituent un véritable enjeu de santé publique.

Initié par trois groupes de protection sociale (Malakoff Médéric, Vauban Humanis et D&O), le projet VigiSanté vient d’être sélectionné dans le cadre de l’appel à projets lancé par le Ministère de l’Industrie, en relation avec le Ministère de la Santé, visant à améliorer la prise en charge des maladies chroniques par le développement des technologies de l’information et de la communication.

D'autres acteurs sont associés à ce projet : la CNAMTS, l’ARS Nord Pas-de-Calais, le CTIP, le Groupe Hospitalier de l’Institut Catholique de Lille, quatre PME spécialisées dans les technologies innovantes et deux laboratoires de recherche et d’évaluation, dont Telecom Bretagne.

Vigisanté est un programme de télémédecine incluant le dépistage,  l’accompagnement et le suivi à domicile des personnes hypertendues, en relation avec les médecins traitants.

Il comprend :

  • une chaîne complète et coordonnée de services utilisant des dispositifs médicaux communicants à partir du domicile (exemples : auto-tensiomètre, pilulier électronique…),
  • une plate-forme médicalisée d’accompagnement des patients par téléphone et internet,
  • un système expert à destination du médecin traitant pour faciliter le suivi de son patient.

C'est un programme de 2 ans qui va commencer en 2011 dans la région Nord Pas-de-Calais. Il est ensuite question de le généraliser à d'autres régions et sans doute de l'adapter à d’autres pathologies afin d’optimiser la prise en charge des maladies chroniques par l’Assurance Maladie et par les régimes complémentaires.

L'originalité de Vigisanté est aussi de s'appuyer sur l’entreprise en matière de santé (pour les salariés qui le souhaitent, un dépistage est proposé en entreprise), tout en contribuant au lancement effectif de la télémédecine à grande échelle en France. VigiSanté est un exemple concret de l’application et de l’intérêt des TIC dans la lutte contre les maladies chroniques. 

Présentation du programme VigiSanté

A lire également

Des outils numériques au service de la relation pharmacien-patient

Le 06/08/2014

A la fois professionnel de santé et commerçant, le pharmacien d'officine est souvent le point d'entrée dans le parcours de soins. Son rôle de conseil a été renforcé par les récentes évolutions réglementaires. Dossier pharmaceutique, applications pour smartphones... : de nouvelles solutions servent de support à la relation pharmacien - patient.

La m-santé à la recherche d'un modèle économique

Le 14/05/2014

Les applications et dispositifs de M-santé se multiplient de façon exponentielle, notamment avec l'essor des objets connectés. Pourtant peu de services ont trouvé un modèle économique viable. Des récentes études du BCG et des exemples de services M-Santé déployés permettent d'esquisser des recommandations sur les business models à tester.

Contrat de Filière Silver Eco

Contrat de filière Silver Economie : analyse et recensement des actions engagées

Le 20/03/2014

Le Contrat de filière de la Silver Économie a été signé le jeudi 12 décembre dernier en présence d’acteurs privés et publics du secteur par Arnaud MONTEBOURG, Michèle DELAUNAY et Gilles SCHNEPP, président de la FIEEC et PDG de LEGRAND. 3 mois après son lancement, les premières actions sont lancées parmi les 60 propositions de ce contrat.