Affichage environnemental: l'expérimentation commence le 1er juillet 2011

25/03/2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Prévu dans le Loi Grenelle 2, l'affichage des caractéristiques environnementales des produits débutera à titre expérimental à compter du 1er juillet 2011, pour une durée de 12 mois. Il concernera environ 1 000 produits courants des domaines alimentaire, textile, ameublement, produits de construction et de bricolage, entretien, soin de la personne, imprimerie et édition.... 168 entreprises ont été retenues sur les 230 qui se sont portées volontaires et un tiers des PME participantes sont du secteur agroalimentaire. Le Ministère de l'Environnement a mis récemment en ligne un dossier complet sur ce sujet, qui comporte notamment les caractéristiques de cette expérimentation nationale, la liste des entreprises participantes, celle des opérations collectives organisées par les associations professionnelles impliquées...

Conçu pour guides les achats des consommateurs vers les produits les plus respectueux de l'environnement, ce dispositif expérimental est destiné à tester les modalités de mise en place et de détermination du coût écologique de cet affichage, en vue de sa généralisation.

 

 

Sources

Minsitère du Développement Durable

Auteur François Leblond, CCI Rennes

A lire également

Valora Papiers, la solution de collecte de papiers de bureau du groupe La Poste

La Poste va collecter les papiers de bureau des PME

Le 09/03/2012

Avec Valora, le groupe La Poste souhaite diversifier ses activités en réduisant le volume des papiers de bureau des PME qui ne sont pas recyclés actuellement.

Une vidéo met en valeur les résultats de la charte CO² chez les transporteurs

Le 01/12/2011

A l'occasion de son 66ème congrès annuel, la FNTR a présenté une vidéo sur les résultats démarche d'engagement volontaire des transporteurs en vue de réduire les émissions de CO².

Mobilité décarbonnée : quels impacts pour les emplois et les compétences ?

Le 01/12/2011

Au cours de l’été dernier, des travaux de prospective ont été conduits par le Codespar et la MEIF, afin d’identifier « les impacts de la mobilité décarbonnée sur les emplois et les compétences sur le bassin d’emploi de Rennes à l’horizon 2020 ».