Nouveau concept de restauration rapide : un bar à purées s’installe à Strasbourg.

Le 24 mars 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
A Strasbourg, vient de s’installer une nouvelle forme de *restauration rapide qui marie santé et engagement éthique*. Pur & cætera est un bar à purées qui propose des produits locaux et de saison, biologiques ou équitables.

restauration rapide légumes sain

Les purées de légumes sont servies avec une sauce et des garnitures (emmental, beurre, oignons, olives…) et diverses possibilités d’accompagnement (saucisses de Montbéliard, jambon à l’os…).

5 à 6 variétés de purées sont proposées chaque jour ainsi que des compotes de fruits maison, des jus de fruits, eaux, limonades et sodas artisanaux et locaux. La carte affiche des prix très abordables : 4,9€ pour un assortiment de purées, 5,8€ pour un assortiment + une viande ou un poisson ou 2,8€ pour un dessert.

Au-delà de l’offre, Pur & cætera pratique le compostage des déchets, sert de point relais pour une AMAP, utilise des conditionnements recyclables. Initiative originale dans la restauration rapide : Pur & cætera propose même une consigne à 3 € de « Tupper’verts » pour les plats à emporter.

Décryptage :

Les concepts de restauration thématiques poursuivent leur expansion. Après les bars à soupes, les bars à salades, les bars à pâtes, les bars à smoothies, les bars à yaourts et même les bars à quenelles de Giraudet, voici un bar à purées.

Le concept de cette enseigne repose sur 3 tendances porteuses : le manger sain, le développement durable, et les mono-aliments hyper spécialisés donc sous entendus hyper bons.

Au-delà de ce positionnement stratégique, il est intéressant de noter la place qu’ont pris en quelques années les légumes. Pendant longtemps relégués en accompagnement souvent minimaliste d’un plat de viande ou de poisson, les légumes deviennent la composante phare des recettes et des plats. Ils sont proposés seuls en auto-suffisance ou éventuellement accompagnés d’une source protéinée. Sans être du végétarisme ni du végétalisme, on entre tout de même dans une ère culinaire très végétale.

Ce nouveau concept devrait séduire nombre de consommatrices urbaines en quête de sens, et soucieuses de leur équilibre et de leur ligne.

A lire également

Nos grands mères ont du talent : des recettes inspirées, créées et vendues par des seniors !

Le 26/07/2017

Alors que le chômage des seniors ne cesse d’augmenter, une start-up a décidé d’en faire un facteur de différenciation positive en misant sur le savoir-faire des seniors… A l’heure où les problématiques de consommation "senior" sont très questionnées, l’enseigne offre un potentiel terrain d’observation des usages "seniors" grandeur nature...
[...]

Restauration commerciale, chiffres clés et tendances 2016

Le 19/07/2017

Affecté par les attentats, le marché français de la restauration affichait une grise mine début 2016. Il consolide pourtant ses performances fin 2016. En pleine métamorphose, la restauration commerciale trouve de nouvelles opportunités axées notamment sur la digitalisation, les nouveaux lieux de consommation, de nouveaux segments...

CINQ SANS. Quand le sucre raffiné entre dans la tourmente sociétale…

Le 18/07/2017

Cinq Sans, une nouvelle marque de produits bio sans allergènes propose des biscuits sans gluten, sans lactose, sans œuf, sans graisses trans mais aussi sans sucre raffiné… Le sucre, ce nouveau démon pernicieux et caché qu’il faut désormais s’empresser de chasser de nos assiettes… !