Nouveau concept de restauration rapide : un bar à purées s’installe à Strasbourg.

Le 24 mars 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
A Strasbourg, vient de s’installer une nouvelle forme de *restauration rapide qui marie santé et engagement éthique*. Pur & cætera est un bar à purées qui propose des produits locaux et de saison, biologiques ou équitables.

restauration rapide légumes sain

Les purées de légumes sont servies avec une sauce et des garnitures (emmental, beurre, oignons, olives…) et diverses possibilités d’accompagnement (saucisses de Montbéliard, jambon à l’os…).

5 à 6 variétés de purées sont proposées chaque jour ainsi que des compotes de fruits maison, des jus de fruits, eaux, limonades et sodas artisanaux et locaux. La carte affiche des prix très abordables : 4,9€ pour un assortiment de purées, 5,8€ pour un assortiment + une viande ou un poisson ou 2,8€ pour un dessert.

Au-delà de l’offre, Pur & cætera pratique le compostage des déchets, sert de point relais pour une AMAP, utilise des conditionnements recyclables. Initiative originale dans la restauration rapide : Pur & cætera propose même une consigne à 3 € de « Tupper’verts » pour les plats à emporter.

Décryptage :

Les concepts de restauration thématiques poursuivent leur expansion. Après les bars à soupes, les bars à salades, les bars à pâtes, les bars à smoothies, les bars à yaourts et même les bars à quenelles de Giraudet, voici un bar à purées.

Le concept de cette enseigne repose sur 3 tendances porteuses : le manger sain, le développement durable, et les mono-aliments hyper spécialisés donc sous entendus hyper bons.

Au-delà de ce positionnement stratégique, il est intéressant de noter la place qu’ont pris en quelques années les légumes. Pendant longtemps relégués en accompagnement souvent minimaliste d’un plat de viande ou de poisson, les légumes deviennent la composante phare des recettes et des plats. Ils sont proposés seuls en auto-suffisance ou éventuellement accompagnés d’une source protéinée. Sans être du végétarisme ni du végétalisme, on entre tout de même dans une ère culinaire très végétale.

Ce nouveau concept devrait séduire nombre de consommatrices urbaines en quête de sens, et soucieuses de leur équilibre et de leur ligne.

A lire également

Nouveau circuit de distribution pour une huile alimentaire...

Le 17/04/2018

Initiatives gouvernementales, comportement des consommateurs et reformulation des aliments, les industriels s'engagent dans la modification des recettes selon le tryptique "moins gras, moins sucré, moins salé". Présente dans les cuisines centrales depuis les années 90, Lipifluid arrive sur le marché via les pharmacies.

Le jambon-beurre, détrôné par le burger, souffre de la montée en gamme du snacking !

Le 16/04/2018

Le jambon-beurre a été consommé 1,2 milliards de fois en France en 2017. Fait historique : il est pour la première fois dépassé par le burger, star des fast-foods, selon l'indice jambon-beurre de Gira Conseil. Face à la montée en gamme du snacking, le jambon-beurre conforte sa place de produit d'appel d'entrée de gamme !

Anti-gaspi : les crackers Résurrection valorisent les drêches de brasserie

Le 13/04/2018

Transformer un déchet en ressource, telle est l'idée de Nathalie Golliet et Marie Kerouedan. Après avoir créé en 2015 Re(f)use, une structure visant à valoriser les déchets culinaires, ces deux passionnées lancent, dans un esprit de développement durable les crackers Résurrection issus des drêches de brasseries.