Les entreprises d’agroalimentaire bretonnes participent à l’expérimentation sur l’étiquetage environnemental.

Le 22 mars 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
C’est, au final, 168 entreprises qui ont été retenues pour participer à l’expérimentation sur l'étiquetage environnemental lancée par le Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable. Parmi elles, 42 % d’entreprises agroalimentaires.

Etiquetage environnemental 

Au départ, elles étaient 230 à se porter volontaires à l’appel à candidature lancé en novembre et décembre 2010, pour participer à la mise en œuvre de ce nouvel affichage environnemental.

Les modalités et finalités de l’opération  ont conduit des entreprises extrêmement variées à proposer leur participation.

Les 168 entreprises retenues couvrent tous les secteurs de la consommation courante et illustrent la variété du tissu industriel et commercial français.

  • 30 % d’entreprises de moins de 50 personnes, 45 % de 50 à 500 personnes et 25 % de plus de 500 personnes,
  • 57 entreprises sont des entreprises individuelles et 111 sont des collectifs d’entreprises,
  • 42 % couvrent le secteur de l’agroalimentaire. Les autres secteurs représentés sont : les produits d’hygiène/cosmétique/ménager, habillement/textile/chaussure, papeterie/produit d’impression/produit d’édition, équipement (électrique, électronique, ameublement, sport…), produit d’aménagement ou de construction, distribution/multi produits, divers (hôtellerie, éclairage public, jouet, fleur…)

A titre d’exemple, en Bretagne, Aviculteurs Associés/InVivo, Biocoop SA, Cereco, Glon, Meralliance SAS, Pomona et Triballat-Noyal vont participer à l’expérience qui démarrera le 1er juillet 2011 pour une durée de 1 an.

A partir du 2ème semestre 2012, un rapport d’évaluation sera remis au Parlement qui décidera d’une généralisation éventuelle de l’affichage environnemental.

A suivre, donc, les innovations proposées par tous ces précurseurs.

A lire également

Consomm-acteurs : les entreprises qui mettent le bien-être animal au cœur de leur projet d'innovation.

Le 11/12/2017

Biodiversité, sauvegarde des espèces menacées, bien-être animal… Les exigences des consommateurs vont en faveur des produits "animal friendly"… Entre 2011 et 2017, les innovations positionnées "éthique - animal" ont été multipliées par 4 en Europe. Point sur ces innovations qui axent leur communication sur l'éthique.

A quel bio se fier ?... Vers un nouveau label bio plus crédible prenant en considération la segmentation du marché ?

Le 20/11/2017

En 2016, le marché du bio a bondi de 20%, atteignant 7 milliards d’euros, témoin d’une véritable confiance des Français envers l'AB... Néanmoins, les labels actuels ignorent la segmentation amorcée du niveau d’exigence des consommateurs et d’engagement des différents acteurs. Quel nouveau visage peut-il revêtir pour répondre à ces évolutions? [...]

Memphis Meats parie sur les boulettes de volailles en laboratoire

Le 01/11/2017

Alors que le monde fait face à des défis sociétaux, énergétiques et environnementaux, la start-up Memphis meats mise sur une viande fabriquée en laboratoire à partir de cellules souches comme alternative à l'élevage animal… C’est techniquement possible, économiquement perfectible mais est-ce nutritionnellement et émotionnellement acceptable ? [...]