La dépendance des personnes âgées : les Français se sentent largement concernés

Le 22 mars 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Selon une enquête TNS Sofres - La Banque Postale Prévoyance parue en février 2011, une large majorité de Français se déclare concernée par la question de la dépendance des personnes âgées. Une échéance à laquelle ils restent pourtant peu préparés.

Parmi les personnes enquêtées, âgées de 35 à 75 ans, 25% sont aujourd'hui confrontées à la dépendance d'une personne âgée et 60% ont actuellement ou ont eu par le passé une personne âgée dépendante dans leur foyer ou leur entourage familial. Plus globalement, 80% des Français de 35 à 75 ans se déclarent concernés par la question de la dépendance des personnes âgées, 40% se disant même très concernés, pour eux-mêmes comme pour leurs proches.

Plus de la moitié (55%) des personnes confrontées à la dépendance d'une personne âgée exprime une difficulté psychologique ou affective par rapport à cette situation.

En cas de dépendance d'une personne âgée, le maintien à domicile est privilégié dans 67% des cas. Notons que les aidants représentent 13% des Français âgés de 35 à 75 ans.

Les Français peu préparés à l'échéance de la dépendance

Un tiers des personnes interrogées s'est déjà renseigné sur les solutions qui existent pour faire face au risque de dépendance.

Les principales péoccupations sont :

  • l'aide à domicile (72%)
  • l'hébergement en établissement spécialisé (53%)
  • les possibilités d'aide financière (49%)
  • la téléassistance (43% soit 9% de plus qu'en 2007)

Au-delà de l'information, 23% des personnes interrogées ont pris des mesures pour se préparer au risque de dépendance (chiffre stable depuis 2007). Ces mesures sont :

  • souscription d'un contrat de prévoyance (53%)
  • réalisation d'aménagements pour leur logement (15%)
  • acquisition d'un logement mieux adapté (15%)

Lorsque les Français sont interrogés sur leurs attentes par rapport à l'action de l'Etat, ils expriment le souhait d'une aide renforcée en matière de maintien à domicile ou d'hospitalisation à domicile, largement devant l'augmentation du nombre de places en maisons de retraite.

Enfin ils se déclarent très favorables aux mesures que pourraient prendre les pouvoirs publics pour favoriser la prévention du risque de dépendance (bilan mémoire, bilan autonomie ou prévention des chutes) et pour soutenir les aidants familiaux (aménagement du temps de travail, formation).

Consulter l'enquête

A lire également

Des outils numériques au service de la relation pharmacien-patient

Le 06/08/2014

A la fois professionnel de santé et commerçant, le pharmacien d'officine est souvent le point d'entrée dans le parcours de soins. Son rôle de conseil a été renforcé par les récentes évolutions réglementaires. Dossier pharmaceutique, applications pour smartphones... : de nouvelles solutions servent de support à la relation pharmacien - patient.

La m-santé à la recherche d'un modèle économique

Le 14/05/2014

Les applications et dispositifs de M-santé se multiplient de façon exponentielle, notamment avec l'essor des objets connectés. Pourtant peu de services ont trouvé un modèle économique viable. Des récentes études du BCG et des exemples de services M-Santé déployés permettent d'esquisser des recommandations sur les business models à tester.

Contrat de Filière Silver Eco

Contrat de filière Silver Economie : analyse et recensement des actions engagées

Le 20/03/2014

Le Contrat de filière de la Silver Économie a été signé le jeudi 12 décembre dernier en présence d’acteurs privés et publics du secteur par Arnaud MONTEBOURG, Michèle DELAUNAY et Gilles SCHNEPP, président de la FIEEC et PDG de LEGRAND. 3 mois après son lancement, les premières actions sont lancées parmi les 60 propositions de ce contrat.