La mode du coaching du "manger sain".

Le 03 mars 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Très tendance sur Internet, le coaching pour savoir comment s’alimenter de manière vraiment bio ou naturelle se développe et descend sur le terrain pour accompagner les acheteuses en magasins.

Le coaching est à la mode. Après le coaching sportif, le coaching affectif, le coaching nutritionnel, voici le coaching « naturellement bon et sain à manger ».

Nombre de sites fleurissent sur Internet qui permettent de faire des bilans personnalisés, d’établir des listes de courses pour la semaine, d’obtenir des recettes, de recevoir des mails de conseils ou de « recadrage », de dialoguer avec les coachs, d’échanger avec les autres coachés, de suivre ses progrès où d’avoir accès à des espaces documentaires.
Les consommateurs qui font appel à des cabinets de coaching sont principalement des femmes. Quand elles abordent le sujet, elles évoquent généralement une préoccupation autour de la minceur, faisant souvent un lien (mal informé) entre manger naturel et bio et manger nutritionnellement correct.
L’enjeu pour le coach est de démontrer que la minceur est la résultante d’une démarche qui allie provenance naturelle et règles nutritionnelles, qui se doit d’être durable dans le temps et qui ne doit pas être une finalité en soi.

Au-delà du coaching classique via internet, certains cabinets (à l’instar de Natura Coach) proposent un accompagnement terrain du patient/client. Le coach se déplace avec son coaché dans le magasin pendant ses courses pour décrypter avec lui les étiquettes dans le but de le rendre progressivement autonome dans ses choix. Le décryptage se fait autant sur les informations nutritionnelles que sur la naturalité des ingrédients qui composent l’aliment choisi.
Une seule contrainte incontournable de ce genre de démarche qui rapproche souvent le client d’aliments bruts ou peu transformés : se remettre à faire la cuisine !

Décryptage :

Dans une société où l’offre est multiple et tentante, il est souvent difficile de s’y retrouver et encore plus difficile de résister.

Trois phénomènes convergent :

  • Une cacophonie de messages qui troublent le consommateur et l’empêche de se forger une idée claire de la ligne de conduite à adopter,
  • Un besoin de réassurance « éclairée » sur ce qui est « bon pour moi »
  • Un souhait d’encadrement sur ce que l’on doit ou ne doit pas faire dans une société où tout est permis.

Le consommateur se tourne donc vers un professionnel pour être sûr d’être bien conseillé mais aussi pour être remotivé en cas de fléchissement de sa volonté.

En ajoutant une recherche de lien social dans un univers très individualiste où la solitude perçue n’a jamais été aussi forte, le coaching personnalisé trouve facilement son espace d’expression.

A lire également

Fuumi : concept dédié au sushi-burrito…

Le 18/01/2017

Nouveau concept qui marie culture japonaise et mexicaine, Fuumi propose des burrito façon wrap garnis d’ingrédient empruntés à la culture japonaise, mais pas que… Mélange de saveurs pour une restauration rapide saine.

Innovations : les industriels surfent sur la vague des superaliments.

Le 12/01/2017

La notoriété des super-aliments progresse. Ils sont en effet perçus comme une réponse à nos problèmes de santé. Une étude réalisée par Mintel GNPD (Global New Product Database) souligne la popularité de ces aliments riches en nutriments aux bienfaits multiples et révèle une explosion quant à leur incorporation dans de nouveaux produits.

Royaume-Uni : les salades-traiteur prennent de nouveaux airs.

Le 19/12/2016

Pratiques, saines et savoureuses, les salades traiteur continuent de driver l'univers du libre-service. Nombre de marques surfent sur la tendance et l'offre s'enrichit au fil des innovations. Salades en bocal verre pour mettre les ingrédients en valeur ou salades servies sur pain plat, les industriels ne sont pas à court d'idées Outre-Manche…