Google modifie le mode de classement de ses résultats

28/02/2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Google vient de modifier l'algorithme qui établit le classement de ses résultats. Ce changement ne concerne pour le moment que la version américaine du moteur de recherche. Google souhaite ainsi favoriser les sites qui mettent en ligne des contenus originaux avec de véritables analyses. A l'inverse, les sites qui se contentent de reproduire des informations déjà présentes sur le web seront pénalisés, ou ceux dont le contenu n'est pas jugé suffisamment qualitatif par Google. Sont particulièrement visées les fermes de contenus, ces sites qui agrègent des informations rédigées en fonction des mots-clés les plus populaires du moment (The Upshot aux Etats-Unis, Wikio en France par exemple). Google pourrait aussi réagir à la concurrence croissante des media sociaux - en premier lieu Facebook et Twitter - de plus en plus souvent utilisés par les internautes pour leurs recherches.

A lire également

Enquête 2015 sur les pratiques de veille et intelligence économique des entreprises bretonnes

Le 29/04/2015

Portée par CCI Innovation Bretagne et réalisée par l'ARIST Bretagne, en partenariat avec les CCI bretonnes, la Région Bretagne, BDI et la Direccte, cette enquête permet de recueillir et analyser les pratiques de veille et IE des entreprises de la région, de mesurer leurs réussites et difficultés, enfin d'enregistrer les principales évolutions.

La Région Bretagne ouvre les données sur ses marchés publics

Le 15/04/2015

Soutenue par la Région Bretagne, l'association Breizh SBA vient d'ouvrir le portail My Breizh Open Data - Marchés publics. Objectif : rendre la commande publique lisible et accessible à tous.

La CGPME et l'ANSSI publient un guide des bonnes pratiques de l'informatique

Le 15/04/2015

Douze règles pour sécuriser vos équipements numériques : c'est l'objet du guide publié conjointement par l'Agence nationale de sécurité des systèmes d'information et la Confédération générale des PME.