BMW opérateur de mobilité ?

Le 09 mars 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
BMW lance sa nouvelle marque BMW i spécialisée dans « le développement de solutions de mobilité durable ». A cette occasion, BMW confirme son leadership en matière d’innovation technologique et son avance sur le véhicule électrique mais, annonce également au passage son positionnement sur les services de mobilité.

La Megacity, nom de code du véhicule électrique en préparation de BMW s’appellera finalement la BMW i3. Ce véhicule sera plutôt réservé à un usage urbain dans les grandes mégalopoles. La BMW i8 sera issue du concept « Vision EfficientDynamics » et serait une grande sportive hybride (50 km d’autonomie tout électrique portée à 700 km avec un moteur de 2,4l fonctionnement en générateur électrique).

Mais le plus intéressant vient probablement des déclarations de Ian Robertson (membre du directoire chargé des ventes et du marketing) faites à l'occasion du lancement de la marque BMW i : « Les besoins de mobilité connaissent une profonde mutation dans les mégapoles à croissance rapide. Notre engagement en matière de services de mobilité pour l’automobile, tel BMW ConnectedDrive, sera considérablement renforcé au sein de BMW i. La principale nouveauté réside dans les services de mobilité Premium autonomes. BMW i entend ainsi fournir des solutions de mobilité individualisées grâce à un réseau homogène de produits et de services de qualité ». Systèmes de navigation intelligents, calcul de trajets faisant appel à différents modes de transport, autopartage premium sont les services annoncés par BMW.

Pour accompagner ces développements BMW a également annoncé la création de BMW i Venture, une société de capital risque basée à New York. Doté de 100 millions de $, BMW i Venture est chargée d’entrer au capital de sociétés positionnées sur les services de mobilité. Une première prise de participation minoritaire a été réalisée dans City Way. Cette entreprise New Yorkaise a développé une application smartphone offrant des informations sur les transports publics, sur les places de stationnement et sur les offres de loisir dans les grandes villes Américaines.

 

BMW, qui vient également de lancer le service "BMW à la demande" (location à l'heure des véhicules de la gamme,  en cours de test à Munich), confirme l'élargissement de son offre vers des services de mobilité tout en restant constructeur sur le marché du Premium.

 

A lire également :  BMW passera directement au véhicule électrique deuxième génération dès 2013

A lire également

L'électrique gagnerait haut la main l'analyse en cycle de vie face au thermique

Le 14/11/2017

Les prises de positions dans plusieurs régions du monde contre le thermique et pour l'électrique ravivent les interrogations sur la pertinence d'un choix électrique et notamment sur la réalité de son avantage environnemental. La revue des études de cycle de vie réalisées par un universitaire belge apporte un éclairage à considérer.

Quel cerveau pour la voiture du futur ? [par l'Atelier]

Le 29/09/2017

[Extrait de l'article initialement paru sur l'Atelier] La voiture de demain sera non polluante, ultra-communicante et autonome. Mais pour libérer le conducteur de toute tâche de conduite, celle-ci devra disposer d'une puissance de calcul conséquente. Une rupture technologique pour les constructeurs automobiles et leurs équipementiers.

La technologie diesel est-t-elle encore un avenir pour l'automobile ?

Le 22/09/2017

Depuis la déclaration de l'OMS en 2012 sur la nature cancérigène des polluants du diesel, les constructeurs ont accéléré le développement du "diesel propre" sans pouvoir inverser la tendance forte de baisse des ventes et dans un discours devenu bien difficile à entendre dans le contexte du dieselgate.