Emballages « prêts à vendre » : développement important dans les années à venir

21/02/2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Bien que son introduction en France par les enseignes de hard discount remonte à plus de 20 ans, ce type de suremballage voit son succès se confirmer auprès de l’ensemble des enseignes de la grande distribution. Composé d’une barquette (partie inférieure) et d’une coiffe (partie supérieure) que l’on retire lors de la mise en rayon, le « PAV » est plébiscité par les acteurs de la chaîne logistique, compte tenu des nombreux atouts qu’il présente : facile d’identification, d’ouverture, de manutention et de mise en rayons, léger mais robuste, ergonomique, mécanisable, respectueux de l’environnement…

Ses caractéristiques permettent de réduire la manutention, d’avoir un conditionnement unique tout au long de la chaîne logistique, d’optimiser la palettisation et le stockage en réduisant le poids et la taille de l’emballage.

 Existant sous la forme de caisse américaine, caisse multi pièces, wrap around, plateaux et barquettes, ces emballages présentent des avantages aussi bien dans le domaine logistique que marketing. A l’origine de substantiels gains de temps, notamment pour les produits de petite taille ou instables, ils peuvent également générer un gain d’espace pouvant aller jusqu’à un tiers par rapport à un emballage standard, à condition qu’une réflexion préalable ait été conduite pour ne travailler que sur un conditionnement unique.

Rédacteurs de cet article: Laetitia Assenza, Alexandre Bénady, Mathilde Cabantous, Mélanie Déposé, Rémy Lechanu, Katia Oliveira et Mandine Pasquier

A lire également

Valora Papiers, la solution de collecte de papiers de bureau du groupe La Poste

La Poste va collecter les papiers de bureau des PME

Le 09/03/2012

Avec Valora, le groupe La Poste souhaite diversifier ses activités en réduisant le volume des papiers de bureau des PME qui ne sont pas recyclés actuellement.

Une vidéo met en valeur les résultats de la charte CO² chez les transporteurs

Le 01/12/2011

A l'occasion de son 66ème congrès annuel, la FNTR a présenté une vidéo sur les résultats démarche d'engagement volontaire des transporteurs en vue de réduire les émissions de CO².

Mobilité décarbonnée : quels impacts pour les emplois et les compétences ?

Le 01/12/2011

Au cours de l’été dernier, des travaux de prospective ont été conduits par le Codespar et la MEIF, afin d’identifier « les impacts de la mobilité décarbonnée sur les emplois et les compétences sur le bassin d’emploi de Rennes à l’horizon 2020 ».