CMRRF de Kerpape : La technologie au secours de la Dépendance

Le 21 février 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
CMRRF Kerpape
Le Centre Mutualiste de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnelles de KERPAPE, basé à Ploemeur (56) héberge un laboratoire d’électronique unique en France. Toujours à l’affût des innovations deux ingénieurs conçoivent et adaptent des systèmes pour venir en aide aux patients accueillis au centre.

"Notre objectif est d'augmenter l'autonomie des personnes en situation de handicap", précise Jean-Paul Departe. "Au départ nous nous sommes focalisés sur les aides à la communication avec synthèse vocale. Aujourd'hui nous sommes sur de nombreux autres secteurs. L'informatique a tout chamboulé. Ce qui était complexe et cher est devenu plus abordable grâce aux ordinateurs portables. La technologie avance très vite. Aujourd'hui, il y a aussi les tablettes PC, les netbooks.[...] Nous nous adaptons et nous travaillons sur différents sujets. Par exemple, les aides à la communication grâce à la synthèse vocale, mais aussi les interfaces pour pouvoir utiliser les ordinateurs quand on n'a pas accès à une souris normale ou des adaptations de commandes de fauteuils électriques, par exemple par le souffle ou au pied. En matière de domotique nous cherchons à rendre les personnes autonomes par rapport à leur environnement. En ce domaine, nos solutions peuvent être dupliquées aux habitations des personnes âgées".

Le défi permanent du laboratoire ? Résoudre la quadrature du cercle en rendant l'autonomie à des personnes lourdement handicapées, tout en restant dans une enveloppe budgétaire réduite, avec une prise en charge très faible.

Sa force ? Une vision globale du handicap grâce à une équipe pluridisciplinaire très motivée qui permet la prise en compte de l'évolution des pathologies dans les choix technologiques préconisés par les ingénieurs et thérapeutes.

La principale difficulté ? La segmentation d'un marché qui n'a pas encore pris en compte cette indispensable vision globale du patient dans son intégralité.  "Pour réduire les coûts, nous explorons d'abord le marché grand public, quitte à adapter ou modifier le matériel" explique Jean-Paul Departe. La synthèse vocale sur  ordinateur portable revient à 1000  € au lieu de 5 à 8000 € pour des matériels spécialisés.

Mais chaque cas est particulier. Le laboratoire de Kerpape s'appuie aussi sur des partenariats avec des industriels et des universités.

Il a participé à la création, avec des chercheurs des laboratoires d'informatique de l'Université de Bretagne Sud et de Tours, d’un logiciel basé sur la probabilité d'apparition des lettres dans les mots. Ses avancées robotiques se font en collaboration avec le CEA de Saclay et l'association Approche. Quant à la domotique, elle s'exerce grandeur nature dans les 47 chambres domotisées du Centre (un tiers du parc) et bientôt dans les deux appartements « tremplins » qui vont être construits sur site pour faciliter la transition entre le centre et le retour à domicile.

Un projet, initié par le cluster CAPBIOTEK, est actuellement à l’étude pour valoriser ce savoir-faire. Ce projet qui vise à créer un centre d’expertise et d’expérimentation de systèmes pour personnes handicapées, s’appuie sur la notoriété du centre de Kerpape au niveau national, qui est un facteur clef de succès, dans un domaine où l’acceptabilité par l’usager est primordiale. Ce projet mise aussi sur les retombées que peuvent avoir ces recherches et ces adaptations de systèmes mises au point par le laboratoire de KERPAPE, pour – par extension - adresser les besoins des personnes dépendantes au sens large (Maintien de l'Autonomie à Domicile).

A lire également

Opportunités Digitales 2014

Participez à la première rencontre francophone du numérique - Opportunités Digitales

Le 16/09/2014

Les 15-16 octobre prochain à Rennes, découvrez des solutions novatrices pour répondre aux problématiques que vous rencontrez dans votre métier. Venez exprimer vos besoins et découvrir les solutions de demain.

Le héros c'est toi ! Serious games développé par une association au CHU de Rennes

"Le Héros c'est toi !" un serious game développé au CHU de Rennes pour les enfants hospitalisés

Le 16/09/2014

A l’initiative des « P’tits Doudous de l’Hôpital Sud », une association d’infirmiers et de médecins anesthésistes du CHU de Rennes innove en utilisant le numérique pour faciliter la prise en charge des enfants lors des interventions chirurgicales, en proposant un jeu interactif sur tablette.

Zoom sur les 7 premiers projets Silver Eco retenus dans le concours "Innovation 2030"

Le 13/05/2014

Le 25 mars dernier, le Premier Ministre a dévoilé les 58 premiers projets retenus dans le cadre de la phase d'amorçage du Concours mondial d’innovation. Ce concours doit permettre de faire émerger les talents et les aider à développer en France des innovations dans chacune des 7 ambitions stratégiques sélectionnées par la Commission Innovation2030.