Nouveau logo pour Starbucks : Peut-être pas…

Le 28 janvier 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
STARBUCKS assiste à une levée de bouclier de ses internautes qui s’opposent au changement de son logo historique.

La première marque mondiale de cafés à emporter change de logo.

La mention "café" et le nom STARBUCKS disparaissent sur ce nouveau logo récemment dévoilé qui doit rentrer en vigueur courant mars.

Cette nouvelle version est stratégique pour la marque, comme l'indique son PDG Howard SCHULTZ dans une vidéo diffusée sur internet. En effet, le groupe qui vient de connaître des heures sombres avec la fermeture d'un millier de points de vente à travers le monde, souhaite diversifier ses activités et pourrait dans l'avenir conquérir d'autres domaines que celui du café.

Mais l'évolution de ce logo qui existait depuis 1992 ne fait pas l'unanimité chez les aficionados de la marque. Ils se déchaînent sur les réseaux sociaux en qualifiant de "crétin" celui qui a eu une telle idée et proposent des parodies de graphismes.

Ceci n'est pas sans rappeler les déboires de la marque de vêtements GAP qui avait dû renoncer à son nouveau logo en raison de protestations de ses internautes.

Starbucks 1Starbucks 2

 

Décryptage :

2/3 de la population globale d'internet fréquente les réseaux sociaux. Quant à Facebook, si celui-ci était un pays, il serait le 3ème plus grand au monde.

Le poids grandissant des réseaux sociaux dans la sphère économique oblige les entreprises à aller davantage vers les consommateurs. Ils influencent la communication des entreprises en les poussant à changer leur manière d’interagir avec les clients. Le dialogue ainsi créé avec les consommateurs permet de mieux les conquérir et de faire d’eux des ambassadeurs de la marque, de les interroger et de construire avec eux les produits de demain. Certains parlent alors de marketing d’influence.

Mais c'est à double tranchant. Les stratégies d’anticipation peuvent se heurter à des freins de la part des  clients historiques des marques et ceux qui étaient leurs plus fidèles fans peuvent devenir leurs plus farouches opposants. L’influence s’opère alors dans l’autre sens. Starbucks en tiendra-t-il compte ?    A suivre …

Sources

La Tribune, 6 janvier 2011 www.starbucks.com www.lexpress.fr

Mots clés

communication

A lire également

Tremplin, un jus issu de pommes dont les vergers sont en conversion vers le bio.

Le 08/01/2018

Avec plus de 7 milliards d'euros de chiffre d'affaire en 2016 et des ventes en croissance de 20% le marché du bio performe et n'arrive pas toujours à répondre à la demande. L’accompagnement de la conversion reste une priorité pour certains distributeurs comme Biocoop, afin de développer l’agriculture biologique en France. Exemple du jus Tremplin…

Le "gender marketing" en alimentaire mise sur la taille de la portion.

Le 19/12/2017

A l'heure où le "gender marketing" bat son plein dans les rayons jouets, certaines initiatives se démarquent en alimentaire. Non sans rappeler Charal et sa gamme "petit Appétit", les burgers genrés de Spar en Autriche misent sur le format pour créer des besoins différenciés entre hommes et femmes et donc multiplier les intentions d’achat.

Si le végétal gagne du terrain, les Français restent attachés à la consommation de produits carnés. Les chiffres en faveur du flexitarisme…

Le 14/12/2017

En 2016, le Petit Robert intégrait dans ses pages le mot "vegan". En 2017, c'est le mot "flexitarisme" qui a fait son arrivée dans les dictionnaires de la langue française. Ce terme bénéficie ce jour d’une forte notoriété auprès des médias, sur les réseaux sociaux et, par conséquent, dans la stratégie des marques.