Le cahier des charges de l’excellence logistique de GS1

27/01/2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

La simplification et l’accélération des réceptions des marchandises dans les entrepôts constitue un enjeu important, compte tenu des conséquences qu’elle sous-tend: gain de temps, fiabilisation des réceptions, mise à jour automatique des stocks, diminution de l’attente dans les camions….Des distributeurs et industriels ont donc décidé d’élaborer conjointement, sous l’égide de GS1, un « cahier des charges de l’excellence logistique », afin de guider chaque entreprise sur un usage optimal et concerté des standards. Très détaillé (124pages), ce document joint en annexe présente l’intérêt de constituer un référentiel de bonnes pratiques commun aux expéditeurs et prestataires logistiques dans les domaines du marquage des cartons, de la mise en œuvre de l’étiquette d’expédition et des messages DESADV.

Dans la même optique, GS1 a créé en 2009 l’Observatoire de l’excellence logistique, afin d’aider les entreprises à fiabiliser les échanges d’informations logistiques, améliorer la traçabilité et réduire les coûts sur l’ensemble de la supply chain. Cette démarche de GS1 consiste à mettre à la disposition des entreprises adhérentes une plateforme collaborative leur permettant de réduire de manière sensible et rapide les écarts identifiés en réception, lors de l'intégration des Avis d'Expédition (DESADV) et lors de la lecture des étiquettes logistique (GS1-128). Plus d’une centaine d’entreprises ont déjà intégré cette démarche proactive, qui leur permet d’améliorer leur visibilité et réactivité.

Depuis la mise au point du standard Gencod en 1972 jusqu’à la technologie RFID d’aujourd’hui, GS1 accompagne l’émergence de standards internationaux qui optimisent les échanges d’informations entre l’industrie et le commerce et simplifient la vie quotidienne des consommateurs. En plus de ses services, publications et formations, cette structure nationale invite en 2011 les sociétés intéressées par son observatoire à le rejoindre.

Sources

GS1

Auteur François Leblond, CCI Rennes

A lire également

Chasser les gaspillages en dessinant vos flux

Le 16/11/2015

Votre entreprise n’a de raison d’exister que pour apporter un produit/un service à un client. Pour le réaliser, de nombreux flux (biens, personnes, informations, argent) sont nécessaires. Mais tous ces flux, créent-ils vraiment de la valeur pour le client ? Ne seraient-ils pas plutôt une source de gaspillages ?

L'usine du futur propulse la supply chain au premier plan

Le 18/09/2015

Dans la smart factory, l’usine 4.0 ou l’usine du futur, les opérateurs, les machines, les produits, les chaînes et les sites de production communiquent et interagissent entre eux. Et le chef d’orchestre de tous ces échanges n’est autre que la supply chain.

La logistique au cœur de la compétitivité française

Le 10/09/2015

Le gouvernement a décidé de prendre les choses en main en concertant les acteurs de la logistique pour nouer le lien et bâtir une politique commune et partagée pour que la logistique française de demain devienne un levier de compétitivité pour les entreprises françaises.