Après les graines et légumes oubliés… les abats oubliés.

Le 17 janvier 2011

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
La société Elivia s’appuie sur sa marque Tendre et Plus pour développer l’assortiment en boucherie LS.

Dans un rayon peu marketé, les industriels tentent d’animer les linéaires grâce à de nouveaux produits différenciants.

Tendre et Plus se positionne sur des segments peu explorés par les grandes marques. Après le lancement des produits demi-sel micro-ondables début 2010, la société s’intéresse aux abats « en voie de dé-consommation » comme la langue, la tête ou les joues. Abats de veau, bœuf, agneau ou porc se déclinent en mono ou muli-portions, micro-ondables, entièrement préparées ou pré-cuisinées. La marque Tendre et Plus s’affiche comme un gage de qualité et de fraîcheur aux yeux des consommateurs.

Décryptage : Les Français sont attachés à leur gastronomie, aux recettes traditionnelles. Mais par manque de temps et de savoir-faire culinaire, ils délaissent certains produits carnés, notamment les abats.

C’est en revisitant d’anciennes recettes qu’Elivia tente d’élargir sa cible. Pour ce faire l’entreprise surfe sur les tendances de consommations que sont la praticité, le plaisir, la nostalgie et l’authenticité. L’idée est donc de rajeunir l’image de ces produits avec des packagings au design moderne, des conseils de préparation, des produits précuits, micro-ondables, pelés, découpés… Les principaux freins d’achat sont ainsi levés, les abats peuvent se réinviter à la table des apprentis cuisiniers.

Sources

"Tendre et Plus se déploie au LS", FaireSavoirFaire, novembre-décembre 2010.

A lire également

L'art de découper les légumes : un atout pour des innovations de rupture ?

Le 15/05/2017

Le consommateur recherche la facilité et privilégie le prêt à cuisiner voire le prêt à manger. Si l'art de la découpe est mis à l'honneur au rayon boucherie et est source d'innovation, il est peu valorisé sur les fruits et légumes. Et si ré-enchanter la consommation de légumes passait par la manière de les découper à la façon "vegetable butcher" ?

Chiche! L'apéro, un nouvel usage pour les légumineuses

Le 05/05/2017

Des légumineuses à l’apéro : la marque Chiche! offre une nouvelle place aux légumineuses. Souvent positionnées sur l’axe santé, les légumineuses ne sont pas synonyme de plaisir. Et pourtant, une start-up incubée par l’Isara de Lyon, mise sur un instant de consommation inattendu et un marketing plutôt fun pour ces légumes secs.

"Touche de"

La Gamme Bonduelle « Touche de » dynamise les usages culinaires au rayon conserve !

Le 18/04/2017

Affichant une stabilité de son CA et un recul en volume, le marché de la conserve, trop souvent associé aux produits de « dépannage » et de « fond de placard » souffre depuis quelques années d’un manque d’innovation et de modernité. La nouvelle gamme Bonduelle « Touche de » réveille ce marché assoupi en réintroduisant du plaisir en cuisine !