Le rachat officiel de Chrysler par Fiat

24/06/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

 

Le 9 juin la cours suprème a finalement donner son feu vert à l'accord Chrysler-Fiat; Fiat détient désormais 20% de Chrysler avec une option à 35%. L'objectif de Segio Marchionne est d'atteindre un volume de vente de 6 millions de véhicules par an, qu'il considère comme seuil de rentabilité du marché automobile mondial. Fiat mise sur cette alliance pour commercialiser ses modèles sur le marché américain et donne accès à Chrysler à ses plateformes, notamment les petites faisant défaut à l'américain.

A lire également

Quel cerveau pour la voiture du futur ? [par l'Atelier]

Le 29/09/2017

[Extrait de l'article initialement paru sur l'Atelier] La voiture de demain sera non polluante, ultra-communicante et autonome. Mais pour libérer le conducteur de toute tâche de conduite, celle-ci devra disposer d'une puissance de calcul conséquente. Une rupture technologique pour les constructeurs automobiles et leurs équipementiers.

La technologie diesel est-t-elle encore un avenir pour l'automobile ?

Le 22/09/2017

Depuis la déclaration de l'OMS en 2012 sur la nature cancérigène des polluants du diesel, les constructeurs ont accéléré le développement du "diesel propre" sans pouvoir inverser la tendance forte de baisse des ventes et dans un discours devenu bien difficile à entendre dans le contexte du dieselgate.

Les transports à la demande : la mobilité qui sauvera les villes ?

Le 15/09/2017

A l’occasion de la sortie du rapport de POLIS “Mobility as a service : implications for urban and regional transport”, nous avions envie de revenir sur les transports à la demande et leurs enjeux dans le tissu urbain.