IAA. 5 ripostes possibles aux MDD

22/06/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

La crise a profité aux marques de distributeur, qui ont vu leur chiffre d'affaires progresser de + 9,4 % quand celui des grandes marques connaissait le calme plat (cumul annuel mobile à fin avril 2009). Des marques forcées de combattre elles aussi sur le terrain des prix et de l'optimisation des gammes à travers 5 stratégies :

- les promotions sur des produits d'appel pour favoriser l'achat d'impulsion, chez un consommateur qui tend cependant à revenir à la liste de courses

- les petits prix grâce à la création de marques synonymes de discount, lesquelles ont du mal à s'imposer face à des MDD très réactives sur le terrain des prix

- la diminution des gammes pour éviter les innovations gadget ne permettant pas de fidéliser la clientèle

- exploiter la guerre des prix entre distributeurs, soit par l'attentisme, soit en créant des gammes dédiées à des enseignes

- le déstockage à travers des marques dédiées.

 

Décryptage : Les grandes marques ont-elles intérêt à batailler sur le terrain des prix et non sur celui de la valeur ajoutée ? Pas sûr car les consommateurs attendent d'elles une démarche de précurseurs, d'anticipation des besoins et des évolutions des habitudes alimentaires. Ils attendent une innovation basée sur la simplicité, ainsi que davantage de transparence sur les produits et les prix.

Les PME, par contre, ont une carte à jouer en matière de low cost de manière transversale, sur leur marque et sur les MDD. Pour cela, elles doivent réaliser une analyse de la valeur sur leur offre et améliorer leurs performances économiques pour proposer le meilleur rapport qualité/prix.

Sources

"Comment les marques ripostent au discount", La Tribune, juin 2009

Auteur Nadège Clapham, CCI Rennes

A lire également

Evolution des pratiques de consommation et de distribution de la viande : colloque Animal, viande et société, des liens qui s’effilochent ?

Le 20/12/2016

Les relations entre l’Homme et les animaux d’élevage ont évolué, modifiant les pratiques de consommation et de distribution. Le colloque organisé par le CIV en mai dernier, sur le thème "Animal, viande et société : des liens qui s’effilochent" a permis d'apporter des réponses aux nombreuses questions d’actualités qui impactent la filière viande.

Tendances alimentaires émergentes à l’horizon 2030

Le 30/11/2016

Publiée par AlimAvenir avec Futuribles, l’étude Vigie Alimentation 2016-2017 vient de paraître. Elle analyse 10 principales tendances alimentaires et les projette à horizon 2030. Auront-elles modifié la chaîne alimentaire ? Cette étude est le fruit d’un croisement de données et de visions d’experts. Retour sur ces dernières…

Les tendances Food & Drink 2017 selon la société d'études de marché Mintel.

Le 29/11/2016

Mintel, société d'études de marché et gestionnaire de GNPD, base de données mondiale de l'innovation, dévoile ses prédictions pour 2017 en matière de tendances alimentaires. Jenny Zegler, Global Food & Drink Analyst, propose une vision à l'échelle mondiale qui repose sur des attentes fortes en matière de santé, de praticité et de confiance.