Santé à domicile : quelles perspectives pour les PME ?

28/05/2009

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Plusieurs groupes de dimension internationale prennent position sur le marché de la télésanté et des soins à domicile. Ainsi, après le rachat par Philips de Respironics, leader mondial du traitement des insuffisances respiratoires, General Electric et Intel s'associent pour proposer des solutions de surveillance médicale à distance. A travers cette alliance les deux géants misent sur une forte croissance du marché de la télésanté et des services de maintien à domicile des personnes âgées. Dans ce contexte très concurrentiel, quelle stratégie une PME locale peut-elle mettre en place pour réussir sur ce marché ?

Basé en Bretagne le club Catel réunit depuis douze ans des entreprises, laboratoires de recherche, professionnels de santé, collectivités et associations de patients intéressés par la télémédecine. En s'appuyant sur ce réseau de compétences des PME bretonnes ont pu établir des collaborations et ainsi développer leur activité en France et dans le monde. A titre d'exemple la société Camka System (Quéven) a conçu la e-valise Mercuria utilisée par des médecins généralistes qui effectuent au domicile des patients des examens de santé tout en bénéficiant de l'expertise de médecins spécialistes joints à distance via les réseaux de télécommunications. Pour le dirigeant de Camka Pierre Couedelo le Catel est d'abord un lieu d'échange avec les utilisateurs où il est possible de bien cerner leurs besoins. Le Catel est aussi un lieu de réflexion et de veille qui permet de comprendre comment s'insérer dans le dispositif complexe de la chaîne de soin, et suivre également les évolutions législatives concernant le financement de la télémédecine. Enfin Camka participe à des projets initiés par le Catel. Pierre Couedelo ajoute que son positionnement en tant que PME est celui d'un marché de niche, celui du matériel embarqué pour la télémédecine, permettant de limiter les déplacements entre le domicile ou l'établissement pour personnes dépendantes et l'hôpital. En revanche des entreprises telles que General Electric ou Toshiba interviennent davantage dans le champ intra-hospitalier.

Toujours en Bretagne, le CRITT Santé et la Meito sont également des intervenants très actifs en matière d'innovation dans le domaine des TIC et de la santé.

A lire également

Des outils numériques au service de la relation pharmacien-patient

Le 06/08/2014

A la fois professionnel de santé et commerçant, le pharmacien d'officine est souvent le point d'entrée dans le parcours de soins. Son rôle de conseil a été renforcé par les récentes évolutions réglementaires. Dossier pharmaceutique, applications pour smartphones... : de nouvelles solutions servent de support à la relation pharmacien - patient.

La m-santé à la recherche d'un modèle économique

Le 14/05/2014

Les applications et dispositifs de M-santé se multiplient de façon exponentielle, notamment avec l'essor des objets connectés. Pourtant peu de services ont trouvé un modèle économique viable. Des récentes études du BCG et des exemples de services M-Santé déployés permettent d'esquisser des recommandations sur les business models à tester.

Contrat de Filière Silver Eco

Contrat de filière Silver Economie : analyse et recensement des actions engagées

Le 20/03/2014

Le Contrat de filière de la Silver Économie a été signé le jeudi 12 décembre dernier en présence d’acteurs privés et publics du secteur par Arnaud MONTEBOURG, Michèle DELAUNAY et Gilles SCHNEPP, président de la FIEEC et PDG de LEGRAND. 3 mois après son lancement, les premières actions sont lancées parmi les 60 propositions de ce contrat.